2 min de lecture Catalogne

Catalogne : quelles suites possibles après la déclaration d'indépendance ?

INVITÉ RTL - Benoit Pellistrandi, spécialiste de l'Espagne contemporaine, estime que "proclamer l'indépendance sur la base d'un gros tiers de la population est assez exceptionnel".

Bernard Poirette L'invité RTL du week-end Bernard Poirette
>
Télécharger L'invité RTL du week-end du 28 octobre 2017 Crédit Image : JORGE GUERRERO / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Claire Gaveau

Alors que des milliers d'indépendantistes fêtaient leur "République" dans plusieurs villes catalanes, le gouvernement espagnol a annoncé, comme prévu, la mise sous tutelle de la région vendredi 27 octobre. Le gouvernement espagnol a répliqué à la déclaration d'indépendance de la Catalogne en destituant son exécutif et en convoquant des élections régionales avec lesquelles il espère résoudre une crise politique sans précédent depuis le retour de la démocratie il y a 40 ans.

Mais alors, les 7,5 millions de Catalans sont-ils favorables à cette déclaration ? L'historien Benoit Pellistrandi, spécialiste de l'Espagne contemporaine, évoque deux éléments de mesure. En premier lieu : les élections du 27 septembre 2015, qui ont donné naissance au Parlement. "Les forces indépendantistes avaient obtenu 47,8% des voix et les non-indépendantistes avaient obtenu 52% de voix. À l'intérieur de ce dernier bloc, il y avait Podemos qui était contre l'indépendance, mais pour le référendum", explique-t-il. 

Autre élément d'indication : le vote du 1er octobre dernier. "Un sondage grandeur nature. Il y a eu 42% de participation, 90% pour le oui. Cela veut dire que 37% des Catalans auraient dit oui. Donc proclamer l'indépendance sur la base d'un gros tiers favorable cela est assez exceptionnel", ajoute-t-il. 

À lire aussi
Attentat à Barcelone : une camionnette blanche a foncé sur la foule sur les Ramblas, le 17 août 2017 Attentats en Catalogne
Attentat à Barcelone : trois personnes interpellées en France

Quelles suites possibles ?

Face à cette situation, Madrid a annoncé la tenue d'élections législatives anticipées le 21 décembre prochain. "Mariano Rajoy a surpris tout le monde en annonçant ces élections pour le 21 décembre", glisse le spécialiste.

Quelles vont être les suites de ce conflit politique ? Selon Benoit Pellistrandi, plusieurs options s'offrent aux indépendantistes catalans. "Soit ils décident de boycotter les élections législatives afin de fragiliser le parlement régional en disant qu'il ne représente pas la moitié des Catalans mais c'est difficile. Il peuvent au contraire choisir d'aller aux élections et essayer de les gagner mais le problème politique serait majeur en cas de victoire. Enfin, ils peuvent choisir d'aller encore un peu plus loin en organisant des élections constituantes et donc en organisant un scrutin parallèle et concurrent", détaille-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catalogne Espagne Mariano Rajoy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790710166
Catalogne : quelles suites possibles après la déclaration d'indépendance ?
Catalogne : quelles suites possibles après la déclaration d'indépendance ?
INVITÉ RTL - Benoit Pellistrandi, spécialiste de l'Espagne contemporaine, estime que "proclamer l'indépendance sur la base d'un gros tiers de la population est assez exceptionnel".
http://www.rtl.fr/actu/international/catalogne-quelles-suites-possibles-apres-la-declaration-d-independance-7790710166
2017-10-28 10:38:00
http://media.rtl.fr/cache/IlQksoAVOCDLfwnpczSy8A/330v220-2/online/image/2017/1011/7790473720_catalogne-des-manifestants-independantistes-a-barcelone-le-10-octobre-2017.jpg