2 min de lecture Brexit

Brexit : comment vont se dérouler les négociations qui débutent le 19 juin ?

ÉCLAIRAGE - Le cas du divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne va être examiné. Que peut-on en attendre ?

François Lenglet Lenglet-Co François Lenglet
>
Brexit : comment vont se passer les négociations qui débutent le 19 juin ? Crédit Image : Dan Kitwood / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
François Lenglet
François Lenglet et Ludovic Galtier

Ces négociations sans aucun précédent vont se concentrer sur trois sujets, dans la première phase. Elles débuteront par le règlement de l’addition, puisque Bruxelles demande au Royaume-Uni 100 milliards d’euros (99,7 milliards d'euros précisément) pour quitter l’Europe, se focaliseront ensuite sur le sort des trois millions d’Européens qui vivent aujourd’hui en Angleterre et se termineront avec le nouveau régime de la frontière entre l’Irlande du Nord, qui appartient au Royaume-Uni, et la République d’Irlande, pays souverain et membre de l’Union européenne.

Ce n’est qu’après le règlement de ces trois contentieux qu’on réglera, le cas échéant, les accords commerciaux entre le Royaume-Uni et l’‘Europe. Cette dernière justifie cette demande de départ de 100 milliards d'euros pour cause de projets européens en cours, que le Royaume-Uni a voté. Il y a aussi tous ceux de l’avenir votés également par Londres, un reliquat substantiel de subventions agricoles et la part britannique des prêts consentis par exemple à l’Ukraine, qui sera prise en garantie, et rétrocédée ensuite après le remboursement. Enfin le coût de la retraite des fonctionnaires communautaires britanniques va être provisionné.

Londres est-elle prête à payer autant ?

Non, ce chiffre à 11 zéros fait hurler les Britanniques. Il s’agit bien sûr d’un prix de départ, et d’un montant brut, qui va être négocié. Mais la facture s’évaluera certainement en dizaines de milliards. Côté européen, c’est un Français, Michel Barnier, ancien ministre et ancien commissaire, qui a été désigné pour mener les négociations. Au Royaume-Uni, c’est le ministre en charge du Brexit.

À lire aussi
Des employés au sein d'une entreprise (illustration) économie
Le Brexit, un danger pour les PME françaises

La situation politique du gouvernement anglais est très fragile. Depuis les élections générales perdues le 8 juin dernier, Theresa May n’a plus de majorité, est contestée par son propre parti, est en sursis, ce qui ne va pas aider la partie britannique. Il y a donc la bonne issue et l’issue probable. Commençons par la bonne. Ce serait la solution à la norvégienne. Le Royaume-Uni ferait partie de l’Espace économique européen, comme la Norvège, c’est-à-dire qu’il resterait membre du marché unique et de la politique agricole commune, mais sortirait de toutes les autres politiques communes, la justice, la politique étrangère. Ce serait une sorte de sas, qui préserverait ses intérêts commerciaux - il faut rappeler qu’il réalise les deux tiers de son commerce avec l’Europe.

Un "No deal Brexit" ?

La mauvaise, qui est aujourd’hui la plus probable, c’est le "No deal Brexit", c’est-à-dire qu’il n’y aurait pas d’accord avec l’Europe, à cause de la complexité extraordinaire de ces négociations et de la crise politique anglaise. Les Britanniques seraient dans une sorte d’entre deux, dans un climat d’incertitude très préjudiciable à leurs entreprises, qui ne sauraient même pas si elles peuvent exporter dans les pays voisins sans taxes. À cela s’ajoute, pour compléter le tableau, la perspective, sinon d’une récession, du moins d’un ralentissement de l’activité, qu’on voit désormais poindre dans tout le monde anglo-saxon.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brexit Royaume-Uni Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789021134
Brexit : comment vont se dérouler les négociations qui débutent le 19 juin ?
Brexit : comment vont se dérouler les négociations qui débutent le 19 juin ?
ÉCLAIRAGE - Le cas du divorce entre le Royaume-Uni et l'Union européenne va être examiné. Que peut-on en attendre ?
http://www.rtl.fr/actu/international/brexit-comment-vont-se-passer-les-negociations-qui-debutent-le-19-juin-7789021134
2017-06-19 09:09:00
http://media.rtl.fr/cache/-1-wStQ00c3ACWP_UU1APg/330v220-2/online/image/2017/0523/7788672838_theresa-may.jpg