2 min de lecture Allemagne

Allemagne : derrière le succès économique, une réalité brutale

Dimanche 24 septembre, les élections générales allemandes donneront sans doute lieu à une prolongation de quatre ans à la chancellerie pour Angela Merkel. Derrière cette brillante réussite se cachent des irrégularités moins reluisantes.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Télécharger Allemagne : un succès économique très relatif Crédit Image : Michael Sohn/AP/SIPA | Crédit Média : Brice Dugénie | Durée : | Date : La page de l'émission
Brice Dugénie et La rédaction numérique de RTL

À moins d'une énorme surprise, elle devait être réélue à la tête de l'Allemagne. À la veille des élections générales allemandes, la chancelière Angela Merkel peut se targuer d'avoir amené son pays à un taux de chômage autour de 6% et à une économie maîtrisée. Celle que les Allemands surnomment "Mutti" - maman - semble quasi intouchable. Mais si en apparence tous les voyants sont au vert, les bons chiffres masquent d'importantes disparités et une réalité brutale

En Allemagne, les travailleurs sont de plus en plus nombreux, certes, mais ils sont également de plus en plus précaires. Jeanne travaille en cuisine à l'école bilingue de Märkische, dans le nord de Berlin. À 11h30, l'heure du déjeuner, cette petite femme d'une quarantaine d'années assure le service pour les enfants. Il s'agit de l'un de ses trois boulots quotidiens. "J'arrive à mon premier travail à 5 heures du matin. Je reste jusque 9 heures ou 10 heures selon ce qu'il y a à faire, ensuite je rentre chez moi pour le petit déjeuner. Ensuite je viens ici pour servir le repas aux enfants. Quand c'est fini, je repars tout de suite faire des ménages jusqu'à 19 heures", détaille-t-elle. 

10% des travailleurs sous le seuil de pauvreté

Quatorze heures de travail par jour sur trois lieux différents, cela n'est pas rare en Allemagne. "Il y a surtout des emplois à temps partiel ici en Allemagne", explique sa collègue Nadine qui gagne un peu moins de 1.000 euros par mois en conciliant deux boulots et ne parvient pas à trouver un emploi à temps plein. Pour inciter les patrons à embaucher, les gouvernements allemands ont favorisé pendant des années les emplois à temps partiels, avec des licenciements plus faciles, moins de charge, peu de perspectives d'évolution. De nombreux emplois ont été créés, certes, mais ils ne permettent pas de vivre.

À lire aussi
Des salariés allemands de Siemens défilent sous la bannière du syndicat IG Metall, le 20 novembre 2017 à Berlin économie
Allemagne : pourquoi IG Metall réclame la semaine de 28 heures

"L'emploi précaire a énormément augmenté avec la réforme du marché du travail, explique Peter, conseiller pour une association d'aide aux chômeurs. Aujourd'hui certaines personnes doivent faire deux ou trois jobs différents. Elles doivent courir d'un travail à l'autre et cela a fortement augmenté." En 12 ans en Allemagne, le nombre de personnes cumulant au moins deux emplois a augmenté de plus de 80%

Katrin, elle, se sent prisonnière du système et ne parvient pas à s'extraire des minima sociaux. "C'est très compliqué, je me sens souvent déprimée, confie-t-elle. Je vis dans l'incertitude et avec ce système je suis prise au piège, je n'ai aucune perspective d'emploi stable, aucune évolution". Aujourd'hui en Allemagne, près de 10% des travailleurs vivent en-dessous du seuil de pauvreté, une pauvreté en forte augmentation chez les jeunes et les retraités.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel Élections
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785864564
Allemagne : derrière le succès économique, une réalité brutale
Allemagne : derrière le succès économique, une réalité brutale
Dimanche 24 septembre, les élections générales allemandes donneront sans doute lieu à une prolongation de quatre ans à la chancellerie pour Angela Merkel. Derrière cette brillante réussite se cachent des irrégularités moins reluisantes.
http://www.rtl.fr/actu/international/allemagne-derriere-le-succes-economique-une-realite-brutale-7785864564
2017-09-23 09:00:00
http://media.rtl.fr/cache/axOn66Te2knOhYgs253tbA/330v220-2/online/image/2017/0918/7790136137_la-chanceliere-angel-merkel-a-berlin-allemagne-le-29-novembre-2016.jpg