2 min de lecture Changement climatique

Un quart des sites naturels du Patrimoine mondial sont classés "menacés"

Le changement climatique menace un quart des sites naturels du Patrimoine mondial, soit presque deux fois plus qu'il y a trois ans, s'est alarmée lundi 13 novembre l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Le plus haut sommet d'Afrique, le Kilimandjaro, vu du côté du Kenya Crédits : MLADEN ANTONOV / AFP | Date : 08/06/2015
6 >
Le plus haut sommet d'Afrique, le Kilimandjaro, vu du côté du Kenya Crédits : MLADEN ANTONOV / AFP | Date : 08/06/2015
Le parc national des Everglades en Floride Crédits : RHONA WISE / AFP | Date : 13/11/2017
Le lac Turkana au Kénya Crédits : TONY KARUMBA / AFP | Date : 13/11/2017
Des gorilles dans la forêt du parc national de Virunga en République démocratique du Congo (RDC) Crédits : PETER MARTELL / AFP | Date : 13/11/2017
Des coraux endommagés par un navire de croisière à Raja Ampat, dans l'est de l'Indonésie. Crédits : BAKAMLA / INDONESIA MARINE SECURITY AGENCY / AFP | Date : 13/11/2017
Le Parc national de Huascaran au Pérou Crédits : HO / INAIGEM / AFP | Date : 13/11/2017
1/1
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Blanchiment des coraux, fonte des glaciers, incendies, sécheresse... Le changement climatique menace un quart des sites naturels classés au Patrimoine mondial, soit presque deux fois plus qu'il y a trois ans, s'est alarmée lundi 13 novembre l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).

Ce sont désormais 62 sites naturels classés au Patrimoine mondial de l'Unesco, sur les 241 qui sont désormais "menacés par le changement climatique". On en dénombrait 35 sur 228 en 2014, date du précédent Horizon du patrimoine mondial réalisé par l'IUCN.

À lire aussi
Une voiture à hydrogène (illustration) environnement
Climat : faire rouler des voitures ou des bus à l'hydrogène a de gros avantages

"L'augmentation et la vitesse à laquelle nous avons vu cette tendance évoluer en seulement trois ans nous a choqués. Et le rapport prévient que le nombre va probablement augmenter", a déclaré la directrice générale de l'IUCN Inger Andersen, alors que le rapport estime que le réchauffement fait peser un "risque potentiel" sur 55 autres sites.

Alors que la 23e Conférence de l'ONU sur le climat entre dans une deuxième semaine de négociations, c'est un "message clair adressé aux délégués réunis ici à Bonn : le changement climatique agit vite et n'épargne pas les trésors de notre planète", a-t-elle ajouté, réclamant une "implication urgente et ambitieuse" pour mettre en oeuvre l'Accord de Paris.

17 sites sont classés "critiques"

Si le changement climatique est une importante mencace, il arrive seulement en second plan face aux espèces invasives. Le tourisme, le développement des infrastructures (routes, barrages, mines...), la chasse, la pollution ou encore l'efficacité de la gestion des sites ont un impact important sur leur préservation de ces sites.

Prenant en compte tous ces facteurs, l'IUCN classe 17 sites comme "critiques". Parmi eux, le parc américain des Everglades ou la réserve de biosphère du papillon monarque au Mexique. Douze se trouvent en Afrique, comme le lac Turkana au Kénya et le parc Virunga en République démocratique du Congo. 


La grande barrière australienne, région côtière du Belize, atoll d'Aldabra aux Seychelles... Les récifs coralliens affectés par l'augmentation de la température de la mer qui les fait blanchir sont également parmi les écosystèmes les plus en danger, selon l'organisation.

Tout comme les glaciers dont la fonte touche notamment le parc national du Kilimandjaro en Tanzanie ou la région de Jungfrau-Aletsch dans les Alpes suisses. Le changement climatique a également un impact sur les zones humides, les basses terres de deltas ou encore certains écosystèmes vulnérables aux incendies.


"Dans le Parc national de Huascaran au Pérou par exemple, la fonte des glaciers perturbe l'approvisionnement en eau et les métaux lourds qui se trouvaient sous la glace contaminent l'eau et le sol," explique Tim Badman, directeur du même programme. Ces sites classés jouent un rôle "crucial" pour les économies locales, leur "destruction peut avoir des conséquences dévastatrices allant au-delà de leur beauté exceptionnelle et de leur valeur naturelle", a-t-il insisté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Changement climatique Patrimoine Nature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790937210
Un quart des sites naturels du Patrimoine mondial sont classés "menacés"
Un quart des sites naturels du Patrimoine mondial sont classés "menacés"
Le changement climatique menace un quart des sites naturels du Patrimoine mondial, soit presque deux fois plus qu'il y a trois ans, s'est alarmée lundi 13 novembre l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN).
http://www.rtl.fr/actu/environnement/un-quart-des-sites-naturels-du-patrimoine-mondial-sont-classes-menaces-7790937210
2017-11-13 15:32:00
http://media.rtl.fr/cache/_pJVoh2xHU8zWmcVtaNLqw/330v220-2/online/image/2015/0608/7778640481_le-plus-haut-sommet-d-afrique-le-kilimanjaro-vu-du-cote-du-kenya.jpg