Pourquoi les associations ne pourraient pas fonctionner sans les bénévoles

REPLAY / ÉDITO - L’Insee vient d’étudier le poids des 1,3 million d’associations de France qui ne fonctionnent quasiment que sur le bénévolat. Un travail gracieux indispensable.

Christian Menanteau >
Pourquoi les associations ne pourraient pas fonctionner sans les bénévoles Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Sans ces millions de volontaires (neuf associations sur dix fonctionnent sans salarié et fournissent près de 25 millions de participations gracieuses), nos gamins feraient moins de sport, de musique, de sorties de plein air, les adultes auraient moins de loisirs culturels et les seniors, de maisons d’accueil. Toute cette armée bienveillante représente l’équivalent de 700.000 emplois à plein temps. Autant dire que sans eux, la quasi-totalité de ces activités seraient inaccessibles à la majorité des Français.

Ils nous font bénéficier de savoir-faire de toute nature que ni la puissance publique, ni les collectivités locales n’ont les moyens financiers de mobiliser. Les associations bénévoles animent la société française pour seulement 10 milliards d'euros par an. C'est moins de 10% des ressources financières du secteur associatif

12% des associations emploient des salariés

Les associations qui emploient des salariés sont peu nombreuses (12% du total), mais elles mobilisent l’équivalent de 1,9 million d’emplois salariés (7% de l’ensemble des emplois de l'économie nationale). Dans un contexte où le chômage bat tous les records, c’est considérable. Ces associations, qui sont très professionnalisées et qui emploient du personnel qualifié, mobilisent des ressources évaluées par l’Insee à près de 100 milliards d'euros. Tout aussi important, l’essentiel de cette masse financière provient d’activités privées ou au service du public.

Quatre grandes activités concentrent le gros du monde associatif. Le sport, où se déploient  307.500 associations ; ensuite les loisirs, le divertissement, la vie sociale (281.000) ; suit la culture et les activités artistiques ; et enfin la défense des causes et des intérêts particuliers. Leur grand nombre s’explique par le niveau d’intervention très local de leur action : l’immeuble, le quartier, la commune représentent la moitié de nos 1,3 million associations.

Le médico-social, la santé, l’enseignement regroupent des associations beaucoup moins nombreuses, mais d’envergure régionale ou nationale qui compensent le plus souvent les défaillances des services publics.

La note du jour

05/20 à Robert Moore, principal actionnaire de l’usine chimique Synthron, près de Tours. Cette unité détient le record des infractions (40) au droit du travail et de l'environnement.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782537259
Pourquoi les associations ne pourraient pas fonctionner sans les bénévoles
Pourquoi les associations ne pourraient pas fonctionner sans les bénévoles
REPLAY / ÉDITO - L’Insee vient d’étudier le poids des 1,3 million d’associations de France qui ne fonctionnent quasiment que sur le bénévolat. Un travail gracieux indispensable.
http://www.rtl.fr/actu/economie/pourquoi-les-associations-ne-pourraient-pas-fonctionner-sans-les-benevoles-7782537259
2016-03-25 07:54:00
http://media.rtl.fr/cache/ZxDX1_A8hnTgaHuRJyII1g/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375028_christian-menanteau.jpg