2 min de lecture Économie

Les indemnités chômage pour les démissionnaires pourraient coûter cher

ÉDITO - Cette mesure voulue par Emmanuel Macron pourrait coûter des centaines de millions d'euros. Où va t-on les trouver quand on sait que la dette de l'Unedic est déjà de 34 milliards d'euros ?

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Les indemnités chômage pour les démissionnaires pourraient coûter cher Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
et Loïc Farge

L'assurance-chômage a publié ses calculs pour indemniser les démissionnaires. Souvenez-vous, cette promesse du candidat Macron faisait fantasmer tous ceux qui rêvent de dire "au revoir président" un jour, de claquer la porte de leur entreprise. Vous imaginez l'appel d'air, l'effet d'aubaine !

Depuis, le chef de l'État s'est heurté au principe de réalité. Selon les calculs du ministère du Travail, une telle mesure coûterait au plus large 14 milliards d'euros. Explosif non ? Donc vite, une fois le gouvernement formé, on a vu moins gros. Pour toucher de l'argent en démissionnant de votre entreprise, il faut avoir un projet professionnel sérieux (en clair, créer sa boîte) et ne pouvoir profiter de l'aubaine que tous les cinq, six ou sept ans.

Petite précision qui n'est pas des moindres : la somme touchée serait moins importante que celle attribuée à un chômeur classique. Le montant de l’indemnisation sera plafonnée.

À lire aussi
Une vache dans une ferme française (Illustration) chocolat
Salon de l'agriculture : Agriest, l'entreprise qui veut du bien aux animaux

Une première française

Selon le document de travail remis mardi 13 février aux partenaires sociaux, on restreint la population concernée entre 9.000 et 36.000 personnes chaque année. Soit une dépense pour l'Unedic qui grimperait entre 140 et 680 millions d'euros par an.

Pour pouvoir être éligible à cette mesure, il faudra afficher une certaine ancienneté dans votre entreprise, dans votre métier aussi et être peu ou pas diplômé (avoir au maximum le baccalauréat). Mais ça sera quand même une première. Nos voisins européens n'ont pas inventé de tel dispositif.

Aujourd'hui, il est rare de quitter sa boîte et de toucher des indemnités chômage en France. Il y a quatorze cas de figure qui sont pris en compte par Pôle Emploi. Comme par exemple quand vous êtes obligé de démissionner pour suivre votre conjoint, pour un déménagement forcé. Mais l'effet d'aubaine n'existe pas.

Le plus

- 253.000 créations d'emploi dans le privé en 2017(+1,3% sur un an), selon l'Insee. Reste que la décrue du taux de chômage reste lente.

- Avis aux passionnés des airs : le transport aérien embauche. Quelque 600.000 pilotes de ligne vont être recrutés dans le monde d'ici vingt ans.

- Les employés des grandes villes pourraient être prêtés aux communes rurales
, pour rénover une place, réparer une route ou créer une crèche. Les experts manquent dans les villages, des fonctionnaires pourraient y être détachés.

La note du jour

14/20 pour Arc International, qui remonte la pente. Les chiffres sont bons, c'est positif pour le site historique dans le Pas-de-Calais qui emploie 5.260 personnes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Emploi Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792253547
Les indemnités chômage pour les démissionnaires pourraient coûter cher
Les indemnités chômage pour les démissionnaires pourraient coûter cher
ÉDITO - Cette mesure voulue par Emmanuel Macron pourrait coûter des centaines de millions d'euros. Où va t-on les trouver quand on sait que la dette de l'Unedic est déjà de 34 milliards d'euros ?
http://www.rtl.fr/actu/conso/les-indemnites-chomage-pour-les-demissionnaires-pourraient-couter-cher-7792253547
2018-02-14 09:34:00
http://media.rtl.fr/cache/gmumkBzlIAeBbhfHJqg2ig/330v220-2/online/image/2017/1205/7791263521_un-homme-sur-le-stand-de-pole-emploi-au-salon-pour-l-emploi-a-lille-en-mai-2015.jpg