Davos : "Il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais", estime Maurice Lévy, patron de Publicis

REPLAY / RÉACTION - Le patron de Publicis revient sur la politique de lutte contre le chômage annoncée par François Hollande et le rôle des syndicats.

Davos : "Il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais", estime Maurice Lévy, patron de Publicis >
Davos : "Il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais", estime Maurice Lévy, patron de Publicis Crédit Image : Martial You | Crédits Média : Martial You | Durée : | Date :
1/

Maurice Lévy, patron de Publicis, est présent au forum économique de Davos. Il est même co-organisateur du forum depuis des décennies puisque Publicis a une filiale qui gère toute la logistique de l'événement. L'homme d'affaires ne mâche pas ses mots et fait partie des patrons français qui ont un peu un statut de sages. Au micro de RTL, il revient sur la quatrième révolution digitale. Le digital instaure-t-il de la précarité dans le contrat de travail ? Que ce soit Uber, AirBnB et tous les sites de e-commerce, il s'agit souvent d'auto-entrepreneurs ou de travailleurs indépendants ?

"Tout le monde est affolé à cause des emplois précaires. Mais quand on regarde ce qu'il se passe en Angleterre, aux États-Unis et en Allemagne, on constate que le taux de chômage de ces pays est entre 4,5 et 5,5%. J'aime quand il y a beaucoup d'emplois précaires plutôt que quand il y a beaucoup de chômage. il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais, mais plutôt se dire qu'il peut devenir stable. Il y a plusieurs France, celle qui agit et avance et celle qui est conservatrice", explique-t-il.

Les syndicats doivent se dire 'je vais participer à l'effort national'

Maurice Lévy, patron de Publicis

Maurice Lévy est dur envers les syndicats et pas franchement convaincu par les politiques : "Les syndicats commettent l'erreur de dire 'je protège ceux qui ont des droits' au lieu de se dire 'je vais participer à l'effort national"". Le patron de Publicis n'est pas convaincu non plus par les annonces sur l'emploi de François Hollande au début de la semaine. D'après lui, cela fait 40 ans qu'on se trompe dans le traitement du chômage. 
Il a donc décider de prendre les choses en main pour aider les bonnes idées à éclore, avec la force de frappe de Publicis.

Pour fêter les 90 ans du groupe, cette année, Publicis va choisir 90 dossiers innovants et va leur offrir les outils pour grandir très vite. Tout le monde a le droit d'avoir une bonne idée, voilà l'état d'esprit.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781493542
Davos : "Il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais", estime Maurice Lévy, patron de Publicis
Davos : "Il faut lutter contre l'idée qu'un emploi précaire est mauvais", estime Maurice Lévy, patron de Publicis
REPLAY / RÉACTION - Le patron de Publicis revient sur la politique de lutte contre le chômage annoncée par François Hollande et le rôle des syndicats.
http://www.rtl.fr/actu/conso/davos-il-faut-lutter-contre-l-idee-qu-un-emploi-precaire-est-mauvais-estime-maurice-levy-patron-de-publicis-7781493542
2016-01-21 23:47:00
http://media.rtl.fr/cache/prFnbsFqD7xuxSmVmNE1og/330v220-2/online/image/2016/0121/7781493696_davos-il-faut-lutter-contre-l-idee-qu-un-emploi-precaire-est-mauvais-estime-maurice-levy-patron-de-publicis.JPG