1 min de lecture Auto

Automobile : la part du diesel passe sous les 50% en France

La part des voitures diesel dans les immatriculations de voitures neuves est tombée à 47,9% en France en janvier, retrouvant son niveau de l'an 2000.

Christophe Bourroux Auto-Radio Christophe Bourroux
>
Automobile : la part du diesel passe sous les 50% en France Crédit Image : AFP / Archives, Thomas Samson | Crédit Média : RTLNET | Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Bourroux et Loïc Farge

Le diesel en chute libre. Seuls 47,9% des voitures neuves vendues en janvier dernier roulent au gazole. C'est presque 25 points de moins par rapport à 2012. Du coup, on peut s'interroger sur l'avantage d'un diesel par rapport à un modèle essence. Il y a d'abord les prix à la  pompe. Si l'écart des tarifs avec le sans-plomb a longtemps été de l'ordre de 20 à 25 centimes par litres, il se resserre. Aujourd'hui, la différence n'est plus que d'une quinzaine de centimes.

En cause principalement, la hausse des taxes supérieures pour le gazole que pour l'essence. À telle enseigne qu'on estime qu'à ce rythme en 2020 les tarifs des deux carburants pourraient êtres quasi-identiques. Malgré cela, le gazole garde un avantage en ce qui concerne la consommation. Même si là aussi l'écart se resserre : un diesel actuel permet d'économiser 1 à 2 litres aux 100 kilomètres. De quoi garder une longueur d'avance sur le budget carburant.

Décote plus rapide

Mais il faut aussi regarder la rentabilité. Car à l'achat, c'est tout de suite une différence de 1.500 à 2.000 euros. Pour amortir un diesel, il faut beaucoup rouler, et de plus en plus. En cinq ans, l’amortissement de certains modèles a doublé, passant de 40.000 à 80.000 kilomètres par exemple. De toute façon, entre les frais d'entretien, le risque de casse plus importante côté injection, si vous parcourez moins de 20.000 kilomètres par an, oubliez le diesel.

À lire aussi
Une utilisation trop enthousiaste de la climatisation comporte de nombreux désavantages. climatisation
Pourquoi ne faut-il pas mettre sa climatisation à fond ?

Enfin, le désamour des Français pour le diesel a déjà un impact sur la décote. Exemple donné par Auto Plus : pour une Citroën C3 diesel, sa cote plonge désormais de 60% en trois ans. C'était 45% en 2014. Bien sûr c'est surtout vrai pour les petits modèles, car les grosses berlines qui carburent au gazole restent encore fortement cotées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Diesel Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787034225
Automobile : la part du diesel passe sous les 50% en France
Automobile : la part du diesel passe sous les 50% en France
La part des voitures diesel dans les immatriculations de voitures neuves est tombée à 47,9% en France en janvier, retrouvant son niveau de l'an 2000.
http://www.rtl.fr/actu/conso/automobile-la-part-du-diesel-passe-sous-les-50-en-france-7787034225
2017-02-02 06:55:00
http://media.rtl.fr/cache/c1Whrc13p3IBUY9vuTMamg/330v220-2/online/image/2016/0321/7782462262_un-vehicule-roulant-au-diesel-illustration.jpg