3 min de lecture Healthy

Pourquoi manger trop de viandes n'est pas bon pour la santé

Les récentes études sont toutes d'accord : la surconsommation de viandes, rouge ou blanche, est mauvaise pour la santé. Voici quelques explications et des conseils, pour alterner votre apport en protéines.

Consommer de la viande, avec modération
Consommer de la viande, avec modération Crédit : iStock
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Halte aux idées reçues ! Vous avez toujours entendu qu'il faut manger de la viande pour être fort et en bonne santé ? Les dernières études publiées prouvent le contraire. La surconsommation de viande rouge serait nocive pour la santé. Attention, il ne s'agit pas de supprimer tous les produits carnés de vos assiettes, simplement de bien les consommer, tout en trouvant des alternatives. Car, pour être en forme, vous avez effectivement besoin d'un apport en protéines, mais pas n'importe comment. Une trop grosse consommation de viande serait cancérogène, en plus d'être trop acide pour votre organisme. Avec le blog Fitnext, on vous aide à ne pas devenir des angoissés de la viande et de comprendre les risques d'une alimentation hyperprotéinée.

Notre intestin est herbivore

Les livres d'Histoire montrent souvent nos ancêtres les Cro-Magnon en plein festin de cuisses de mammouths. Sauf qu'au départ, ils étaient habitués à manger des baies, des fruits, racines et végétaux. Ok, les temps ont changé, les menus aussi, mais notre intestin est resté le même qu'à la préhistoire. Il est donc fait pour digérer tout ce qui fait partie des fruits, plantes, etc. Une hypothèse réfutée par la nutritionniste Marie-Caroline Savelieff : "Nous sommes omnivores, on peut donc consommer de tout".

À lire aussi
Avec la prétox, on anticipe les dégâts des fêtes de fin d'année sur notre organisme. Healthy
Joyeuses fêtes : 3 conseils pour préparer votre corps aux excès de noël

Alors concrètement, quand on mange de la viande, le système digestif a du mal à faire son boulot, car à la base il n'est pas conçu pour cette digestion pleine de protéines. Conséquence ? La viande stagne dans notre intestin et libère ses toxines... Il faut donc en manger avec parcimonie, toujours accompagnée de légumes verts et un peu de féculent. Idéalement, selon la nutritionniste Marie-Caroline Savelieff il faut consommer de la viande rouge une à deux fois par semaine.

Les viandes sont acides

On vient de voir que notre intestin n'était pas fait pour absorber de la viande. Il faut aussi savoir que la viande rouge (et blanche) est riche en chlore, phosphore et soufre (entre autres). Pas facile de faire passer tout ça dans votre organisme. Surtout qu'en se décomposant dans notre, les protéines animales produisent de l'acide urique, dont l'excès peut provoquer des complications comme la goutte ou des infections urinaires.

Mais, le corps n'est pas aussi stupide. Lorsqu'il repère l'acide urique, il va puiser dans notre stock de minéraux aux pouvoirs alcalinisants, c'est-à-dire pour neutraliser ce taux trop haut d'acide. Mais ce n'est pas sans conséquences pour vous. Du coup, fatigues, crampes, constipations, problèmes rénaux sont les effets secondaires de cette surconsommation. "La viande ne doit pas être trop cuite, ni cuisinée avec des matières grasses", résume la nutritionniste.

Les alternatives à la protéine animale

Encore une fois, on ne veut pas vous dégoûter de la viande, mais vous expliquer les risques d'une surconsommation ou d'un régime hyperprotéiné. Vous pouvez toujours déguster un bon bifteck. Il faut impérativement privilégier la viande de qualité, si possible issue de l'agriculture bio, ou du label Bleu, Blanc, Cœur, établi par Pierre Weill, agronome et entrepreneur français.

Sinon pour alterner, vous pouvez consommer des œufs. Toujours dans la limite du raisonnable : deux c'est suffisant. Ils sont riches en acides aminés. Et si vous mangez des oeufs Bio, ils apportent aussi des oméga 3 et 6. Les protéines végétales sont aussi bonnes pour vous. Plus précisément ce sont les légumineuses ( lentilles, fèves, haricots rouges, soja, pois cassés...), les céréales complètes et le tofu. Les légumineuses sont à consommer avec des produits céréaliers ou des pommes de terre. Elles permettent un apport en vitamines et facilitent le transit. N'oubliez pas non plus d'emporter dans votre sac des fruits oléagineux comme des amandes ou des noix. Les produits laitiers comme les yaourts sont aussi riches en protéines mais plus gras que les viandes. On a dit produits laitiers par contre et pas desserts lactés, riches en sucres. Enfin, le poisson blanc et gras (saumon, thon) est aussi une bonne alternative à la viande.

"Le plus important, c'est de consommer de tout mais en petite quantité. Il faut aussi éviter les produits transformés (comme les saucisses ou la charcuterie), regarder les étiquettes et demander conseils aux professionnels", conclut la nutrionniste Marie-Caroline Savelieff.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Healthy Fit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7780270876
Pourquoi manger trop de viandes n'est pas bon pour la santé
Pourquoi manger trop de viandes n'est pas bon pour la santé
Les récentes études sont toutes d'accord : la surconsommation de viandes, rouge ou blanche, est mauvaise pour la santé. Voici quelques explications et des conseils, pour alterner votre apport en protéines.
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/pourquoi-manger-trop-de-viandes-n-est-pas-bon-pour-la-sante-7780270876
2015-10-29 13:00:00
https://media.rtl.fr/cache/y0jrepNUqf4QuwlJPFcG5g/330v220-2/online/image/2015/1027/7780272000_consommer-de-la-viande-avec-moderation.jpg