2 min de lecture Premier League

Premier League, Ligue des Champions... Arsenal peut-il tout perdre en février ?

ÉCLAIRAGE - Les Gunners entament un mois décisif. Entre la réception du leader Leicester en Premier League et la confrontation avec Barcelone en Ligue des Champions, les joueurs d'Arsène Wenger jouent gros.

Le mois de février va s'avérer décisif pour les Gunners d'Arsène Wenger
Le mois de février va s'avérer décisif pour les Gunners d'Arsène Wenger Crédit : IKIMAGES / AFP
Thomas Duplan

Février est un mois souvent fatal pour Arsenal. Le club londonien a pris la fâcheuse habitude ces dernières saisons de tout perdre à cette période de l'année. En Premier League d'abord. Souvent bien placé dans la course au titre, les coéquipiers de Mesut Ozil craquent lors des rencontres décisives. On se souvient d'une défaite 2-1 la saison passée sur la pelouse de Tottenham, ainsi que de l'humiliation subie en Ligue des Champions à domicile face à Monaco. 

Un bilan trop maigre au niveau des trophées

Arsenal n'a plus remporté le championnat anglais depuis 2004, soit l'époque des Invincibles de Thierry Henry et Patrick Vieira. En Ligue des champions, la dernière finale remonte à 2006, perdue face au FC Barcelone. Pire encore, ils n'ont plus dépassé les 8e de finale depuis 2010. Entre les blessures, l’irrégularité de certains cadres ou encore le calendrier infernal imposé aux clubs anglais, les Gunners sont toujours hors-course de toutes les compétitions majeures vers avril-mars. Malgré son statut de double tenant du titre en FA Cup, c'est un bilan bien maigre pour un club de ce standing là.

Après Leicester, Barcelone et Manchester United au menu

Ce dimanche 13 février, Arsenal recevait le surprenant leader de Premier League, Leicester City, emmenée par Riyad Mahrez et Jamie Vardy. Pour beaucoup d'observateurs, c'est la saison ou jamais si Arsenal veut remporter la Premier League. Les hommes d'Arsène Wenger avait d'ailleurs remporté le match aller sur le score de 5-2. Avec 5 points de retard sur leurs adversaires du jour, les Gunners ont réussi à arracher un succès inespéré au bout du temps additionnel grâce à Danny Welbeck (2-1). Une victoire qui fait du bien et qui les relancent dans la course au titre.

Surtout avec le calendrier très chargé qui les attend : le 23 février, ils accueilleront le FC Barcelone pour le match aller des 8e de finale de la Ligue des Champions. Le club catalan, tenant du titre, a pris pour habitude d’éliminer le club londonien de la compétition  (2010 et 2011). Enfin, ils concluront ce terrible mois de février par un déplacement à Manchester United le dimanche 28 février. Pour Arsenal, c'est le moment ou jamais de montrer que ses "baby gunners" ont bien grandi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Premier League Arsenal Arsène Wenger
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants