2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Ligue 1 : tout savoir sur l'arbitrage vidéo qui fait son apparition

À l'occasion de la rencontre Marseille-Toulouse, première affiche du championnat de Ligue 1, ce vendredi, l'arbitre sera épaulé par des assistants vidéo pour prendre des décisions en cours de match.

Générique 1 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL
>
Arbitrage vidéo : tout comprendre sur ce procédé, qui fait son apparition en Ligue 1 Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jérôme Florin
Jérôme Florin et Félix Roudaut

Marseille et Toulouse s’affrontent ce vendredi 10 août en ouverture de championnat de France. Une Ligue 1 qui se modernise puisque l'assistance vidéo fait son apparition pour la première fois sur les pelouses françaises. Mais l'arbitrage traditionnel n'est pas menacé pour autant, tente de rassurer Pascal Garibian, directeur technique de l'arbitrage à la Fédération Française de football (FFF).

"Les assistants vidéo n'ont pas vocation à réarbitrer les matches. Les arbitres, qui sont les derniers décisionnaires sur le terrain, pourront être aidés par ces assistants vidéo uniquement en cas de décisions clairement erronées", explique l'ancien arbitre international au micro de RTL. L'intervention de l'arbitrage vidéo se fera donc à minima, afin de "préserver" le spectacle des rencontres.

Dans certaines situations, comme un penalty ou un carton rouge, l'arbitre pourra lui-même visionner les images sur le bord du terrain pour trancher. La vidéo devra "être probante à 100%", car toute décision corrigée devra être "incontestable". Dans le cas d'un fait de jeu sujet à interprétation, c'est la décision initiale de l'arbitre qui prévaudra.

À lire aussi
L'Italien Mario Balotelli sous les couleurs de Nice en septembre 2017 Ligue 1 Conforama
Mario Balotelli reste finalement à Nice

"L'assistance vidéo demande énormément d'entraînement"

Deux assistants vidéo travailleront depuis un van. L'un d'eux devra continuer à scruter la rencontre pendant que son collègue analyse une situation. Ils devront travailler en bonne entente avec les opérateurs. Car "c'est l'arbitre assistant vidéo qui commandera à l'opérateur tel ou tel angle ou telle ou telle vitesse", indique Pascal Garibian.

Être arbitre vidéo ne s'improvise pas. Les plus expérimentés ont reçu une formation de deux ans grâce à des simulateurs ou lors de matchs amicaux, de coupe de la Ligue et de coupe de France. "L'assistance vidéo demande énormément d'entraînement pour apprendre à commander des images", explique l'ancien arbitre.

La LFP assume la charge financière de l'arbitrage vidéo

Pour plus de transparence, des messages seront diffusés sur les écrans géants, d'abord lorsque l'assistance vidéo sera en cours, puis à l'issue de la décision, afin que celle-ci soit comprise par les spectateurs.

Ce procédé coûteux est assumé dans son intégralité par la Ligue de football professionnel (LFP). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794382844
Ligue 1 : tout savoir sur l'arbitrage vidéo qui fait son apparition
Ligue 1 : tout savoir sur l'arbitrage vidéo qui fait son apparition
À l'occasion de la rencontre Marseille-Toulouse, première affiche du championnat de Ligue 1, ce vendredi, l'arbitre sera épaulé par des assistants vidéo pour prendre des décisions en cours de match.
https://www.rtl.fr/sport/football/ligue-1-tout-savoir-sur-l-arbitrage-video-qui-fait-son-apparition-7794382844
2018-08-10 11:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/myv9BHZfstzZVm4sHSVFng/330v220-2/online/image/2018/0810/7794384648_un-assistant-video-illustration.jpg