2 min de lecture Coupe de France

Coupe de France : Guingamp fait sensation et rejoint Rennes en finale

COMPTE-RENDU - Au terme d'un match réglé en prolongation, Guingamp s'est imposé face à Monaco et rejoint donc Rennes en finale de la Coupe de France.

Les Guingampais ont fait tomber le Monaco de Ranieri
Les Guingampais ont fait tomber le Monaco de Ranieri Crédit : AFP/F.Tanneau
Julien Quelen
Julien Quelen
Journaliste RTL

En accueillant les Monégasques au Roudourou, c'est tout un stade qui rêvait d'une nuit réchauffée du souvenir de 2009, quand les Bretons s'en étaient allés soulever le trophée au Stade de France face à Rennes, qualifié pour sa part mardi soir aux dépens d'Angers

Pour revenir à la réalité, il fallait donc barrer la route au dauphin du PSG en championnat qui, éloigné du titre en Ligue 1, a fait de cette coupe nationale un objectif prioritaire

Guingamp a démarré sur les chapeaux de roue

Yatabaré et son armée Rouge et Noire aussi. Après cinq minutes de jeu, le Franco-Malien a rappelé aux visiteurs que le petit est souvent le héros de la compétition. Suite à un coup franc au premier poteau, le meilleur buteur du club a devancé la sortie hasardeuse de Romero pour propulser le cuir dans le but et les Guingampais en tête. 

Après une mise en route difficile, les hommes de Claudio Ranieri ont un peu posé le pied sur le ballon, se créant des situations offensives délicates à gérer pour Berbatov et Germain, esseulés et sans soutien devant. 

Berbatov, joker infatigable

À lire aussi
Mathieu Debuchy et Kylian Mbappé au Parc des princes le 8 janvier 2020 Coupe de France
Coupe de France : quand a lieu la finale PSG - Saint-Étienne ?

Grâce à sa science du placement et à son expérience qui fait un bien fou au club de la Principauté, Dimitar Berbatov a une fois de plus débloqué la situation

L'ancien joueur de Manchester United, oublié dans la surface de réparation et idéalement placé, a bénéficié d'un centre parfait de Fabinho pour égaliser juste avant la mi-temps. 

Une deuxième mi temps maussade

Plus en vue au retour des vestiaires, Monaco a dominé le premier quart d'heure sans se montrer étincelant, au point de ne pas se créer de véritables situations exploitables. 

D'ailleurs, les locaux non plus n'avaient pas trouvé l'inspiration jusqu'à ce que Douniama, à peine entré en jeu, ne dégaine une frappe magistrale détournée du bout des doigts par Romero sur sa transversale. 

Guingamp avait de plus grands crocs

En prolongation, les Bretons se sont montrés si affamés que les coéquipiers d'Eric Abidal, complètement dépassé, n'ont pu contenir leurs assauts à répétition

Dans le dernier quart d'heure de jeu, Fatih Atik, sur un centre de Thibaut Giresse, a crucifié Romero avant que Yatabaré, avec un volume de jeu impressionnant, ne s'occupe définitivement des espoirs du Rocher

le remake de 2009 aura bien lieu

Une fois de plus sur une passe de Giresse, dernier entré et joker imparable, l'attaquant guingampais a envoyé une magnifique reprise de volée qui réalisa donc les rêves de la bande à Gourvennec

Les Rouge et Noir s'imposent et rejoignent Rennes pour une finale au parfum de revanche qui avait vu le promu soulever la Coupe il y a très exactement cinq ans, alors qu'il évoluait en seconde division.

Rennes et Guingamp en finale de la Coupe de France 2014
Rennes et Guingamp en finale de la Coupe de France 2014 Crédit : AFP
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe de France Guingamp AS Monaco
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants