1 min de lecture FC Nantes

Football Leaks : le FC Nantes domicilié en Belgique ?

Les données transmises par les lanceurs d'alerte semblent indiquer que Waldemar Kita aurait domicilié le FC Nantes en Belgique afin "d'éviter les impôts sur les plus-values réalisées lors de la vente des actions".

Waldemar Kita l'entrepreneur franco-polonais président du FC Nantes
Waldemar Kita l'entrepreneur franco-polonais président du FC Nantes Crédit : SIPA
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Les Football Leaks, ces données transmises par des lanceurs d'alerte à une douzaine de médias européens dévoilent des informations concernant le monde du football. Après les révélations concernant certaines pratiques d'optimisation fiscales qui pourraient être examinées par la justice, notamment dans la galaxie de l'agent Jorge Mendes et Cristiano Ronaldo, c'est autour de Waldemar Kita d'être cité dans certains des documents en question.

Le président du FC Nantes, qu'il racheté en 2007 à Serge Dassault, aurait domicilié la société détentrice des actions du club dans une "boîte aux lettres" en Belgique, rapporte le site du quotidien belge L'Echo. Flava Group détient ainsi 99,63% du club et est domicilié dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles, explique le média d'Outre-Quiévrain. 

"À la même adresse, on trouve des dizaines d’autres sociétés qui n’ont rien à voir avec le football. Mais aussi le siège d’un conseiller fiscal belge, qui se vante sur son site internet de son 'respect le plus strict de la confidentialité'", explique L'Echo. Le but d'un tel montage viserait à "éviter les impôts sur les plus-values réalisées lors de la vente des actions", indique le quotidien, qui a contacté un fiscaliste. L'Echo explique en outre que la société footballistique aurait cumulé à ce jour 50 millions d'euros de perte et n'aurait rapporté au fisc belge que 42 euros depuis sa création.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
FC Nantes Évasion fiscale Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants