1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Chelsea : le "roi" Pelé prend la défense de Diego Costa, suspendu trois matches
1 min de lecture

Chelsea : le "roi" Pelé prend la défense de Diego Costa, suspendu trois matches

La légende brésilienne s'est montré indulgente envers l'attaquant espagnol de Chelsea, sanctionné pour avoir donné un coup au visage du défenseur français d'Arsenal Laurent Koscielny, samedi 19 septembre.

Le Brésilien Pelé le 22 septembre 2015
Le Brésilien Pelé le 22 septembre 2015
Crédit : AFP/J.Tallis
Gregory Fortune & AFP

Diego Costa a été suspendu mardi 22 septembre pour trois rencontres. D'origine brésilienne, l'Espagnol âgé de 26 ans avait porté un coup de la main au visage de Laurent Koscielny sans avoir été vu et, donc, averti, par l'arbitre de la rencontre Mike Dean, samedi 23 septembre (victoire finale de Chelsea 1-0). Mais son geste n'a pas échappé à la surveillance vidéo et la Fédération s'est basée dessus pour prendre sa décision. 


Selon les images vidéo, Costa a frappé par deux fois Koscielny avec ses mains (43e). Il a ensuite eu une altercation avec le défenseur brésilien d'Arsenal Gabriel, les deux joueurs ayant été avertis pour cette mauvaise action (45e). Gabriel, également cité après son exclusion dans la foulée de son carton jaune, n'a pas été sanctionné et il pourra disputer le match de mercredi  avec Arsenal en 16e de finale de la Coupe de la Ligue anglaise face à Tottenham. 

Un attaquant qui mord quelqu'un d'autre, Luis Suarez, c'est pire que ce que qu'il a fait lui

Pelé

De passage à Londres  pour le lancement d'une exposition marquant son 75e anniversaire, qui tombera le 23 octobre, Pelé, de son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, s'est montré indulgent envers Diego Costa, dans une interview à l'AFP. "Écoutez, c'est quelque chose que je connaissais bien. De mon temps, j'avais été victime de très bons marquages", a-t-il expliqué. 

"Il est un très bon joueur, tout le monde le sait. Ce n'était qu'un fait de jeu. Un attaquant qui mord quelqu'un d'autre, Luis Suarez, c'est pire que ce que qu'il a fait lui", a ajouté le triple champion du monde qui ne connaissait pas encore la sanction prononcée par la Fédération anglaise au moment de son entretien. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/