1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2015 : Nacer Bouhanni annonce qu'il sera "sûrement forfait" après sa terrible chute
1 min de lecture

Tour de France 2015 : Nacer Bouhanni annonce qu'il sera "sûrement forfait" après sa terrible chute

Après sa violente chute dimanche, le sprinteur français Nacer Bouhanni a laissé entendre qu'il va sûrement jeter l'éponge pour le "TDF" qui débute samedi 4 juillet.

Nacer Bouhanni (en rouge) avec Sylvain Chavanel lors de l'édition 2015 de Paris-Nice (archives)
Nacer Bouhanni (en rouge) avec Sylvain Chavanel lors de l'édition 2015 de Paris-Nice (archives)
Crédit : AFP
James Abbott & AFP

Le sprinter de l'équipe Cofidis, Nacer Bouhanni, qui a lourdement chuté lors du sprint final des championnats de France dimanche à Chantonnay, a annoncé sur Twitter être "sûrement forfait" pour le Tour de France. "Côte fêlée ou cassée... Je donnerai des nouvelles prochainement", a-t-il indiqué dans un message accompagné d'une photo  de sa jambe et de son flanc droits meurtris.

"Pas de mot pour exprimer ma tristesse et ma déception !", avait auparavant twitté le coureur. Le coureur de Cofidis, grand favori au moment de passer la flamme rouge, a chuté après une vague provoquée par Anthony Roux, son ancien équipier chez FDJ.fr, deuxième sur la ligne mais déclassé ensuite par le jury des commissaires, au profit de Tony Gallopin, 2e, et Sylvain Chavanel, 3e. La course a été remportée par Steven Tronet (Auber 93).

Dans un premier temps, l'équipe Cofidis avait fait état de brûlures à la hanche pour son sprinter. Bouhanni devrait passer des examens approfondis lundi, voire même déjà dans la soirée de dimanche. "C'est franchement navrant, a déploré Yvon Sanquer, manager de Cofidis. On s'attendait davantage à faire une petite fête ce soir. Mais rien n'est simple dans le vélo".

"On va voir comment se passe cette nuit en espérant que les conséquences ne soient pas trop graves", a-t-il ajouté, qualifiant le sprint de "déplorable". En cas de forfait de Bouhanni, Cofidis devrait sans doute revoir la composition de son effectif pour le Tour de France qui débute samedi à Utrecht. Sans son sprinter, recruté à grands frais cet hiver chez FDJ.fr, Cofidis devrait sans doute changer de stratégie, a laissé entendre Sanquer.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/