2 min de lecture Tour de France

Tour de France 2014 : Nibali enfonce le clou, Bardet et Pinot 3e et 4e du général

L'Italien Vicenzo Nibali a remporté vendredi 18 juillet à Chamrousse la 13e étape du Tour 2014. Il conforte son maillot jaune de leader. L'Espagnol Alejandro Valverde a pris la 2e place du classement général, devant les Français Romain Bardet et Thibaut Pinot.

L'Italien Vicenzo Nibali semble pour l'heure intouchable sur ce Tour 2014
L'Italien Vicenzo Nibali semble pour l'heure intouchable sur ce Tour 2014 Crédit : AFP/J.Pachoud
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

À l'altitude de 1.730 mètres, Nibali s'est imposé en solitaire à la fin d'une très chaude journée. Il a porté à 3 minutes et 37 secondes son avance sur son suivant, l'Espagnol Alejandro Valverde, au classement général provisoire. 

Autre bénéficiaire de cette dure étape, le Français Thibaut Pinot s'est rapproché de la troisième place, désormais occupée par un autre grand espoir français, Romain Bardet, après la longue montée de 18,2 kilomètres classée hors catégorie. 

Dans la fournaise

En début d'étape, une échappée (Visconti, de Marchi, Kadri, Durasek, Oss, Huzarski, B. Feillu, Molard, Bakelants) était parvenue à prendre les devants durant la première heure. Mais la poursuite des Katusha de Joaquim Rodriguez, relayés par les Europcar de Pierre Rolland, a ramené l'écart à une minute et demie au pied du col de Palaquit, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. 

Dans la fournaise, cette ascension, classée en première catégorie, a provoqué de gros dégâts. Tant dans l'échappée, en faveur de l'Italien Alessandro de Marchi, que dans le peloton, éparpillé en petits groupes (Kwiatkowski distancé). 

À lire aussi
Christopher Froome à Paris le 15 octobre 2019 cyclisme
Tour de France 2020 : mystère autour de la forme de Froome à 5 mois du départ

La sélection s'est faite par l'arrière sur les premières pentes. Les hommes de Valverde ont dicté le rythme et de Marchi a fini par être repris à 14 kilomètres du sommet. Plus haut, König, suivi par Majka, ont pris leurs distances sans que leurs compagnons réagissent.  

Bardet sur le podium provisoire

Mais tous deux ont vu revenir à 6 kilomètres de l'arrivée Nibali qui venait de se débarrasser quelques instants plus tôt de ses deux compagnons, Thibaut Pinot et Alejandro Valverde, le premier des favoris à bouger aux 10 kilomètres. 

Derrière eux, Bardet s'est dépensé sans compter sans parvenir à trouver une collaboration efficace dans son groupe. Le jeune grimpeur auvergnat (23 ans) a fini par recevoir de l'aide de l'Américain Tejay Van Garderen pour céder moins d'une minute et demie à Nibali et une trentaine de secondes au duo Valverde-Pinot, désaccordé dans la montée. 

Bardet, désormais pointé à 4 minutes 24 secondes du maillot jaune, a sauvegardé son maillot blanc et accédé au podium provisoire. Mais Pinot (à 16 sec) et Van Garderen (à 55 sec) sont très près, alors que son coéquipier Jean-Christophe Péraud a plafonné sur les pentes surchauffées de Chamrousse (9e de l'étape).

La rédaction vous recommande
Infographie : le parcours du Tour de France 2014
Infographie : le parcours du Tour de France 2014
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants