1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tennis : 7 questions pour la saison 2016
5 min de lecture

Tennis : 7 questions pour la saison 2016

ÉCLAIRAGE - Joueurs et joueuses entreront véritablement dans le vif du sujet dès le 18 janvier, avec l'Open d'Australie. Avant cela, places aux interrogations.

Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet (ici en septembre 2014) remporteront-ils la Coupe Davis ?
Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet (ici en septembre 2014) remporteront-ils la Coupe Davis ?
Crédit : AFP/M.Medina
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Cinq semaines après la victoire de la Grande-Bretagne d'Andy Murray en finale de la Coupe Davis, la saison 2016 de tennis a repris lundi 4 janvier. Les hommes sont à Brisbanne, Chennai et Doha, les femmes à Shenzhen, Auckland et Brisbane. Le premier tournoi du Grand Chelem de l'année, l'Open d'Australie, arrive dès le 18 janvier. Suivront Roland-Garros du 22 mai au 5 juin, Wimbledon du 27 juin au 10 juillet et l'US Open du 29 août au 11 septembre. Les Jeux Olympiques de Rio (5-21 août) seront en plus au programme.

Les têtes d'affiche du tennis mondial seront une nouvelle fois scrutées. Novak Djokovic, Roger Federer ou encore Rafael Nadal sur le circuit masculin alors que du côté des femmes, les joueuses tenteront de mettre fin à l'hégémonie de Serena Williams qui a littéralement dominé la saison dernière. 

1 - Un Français remportera-t-il un tournoi du Grand Chelem ?

La question revient inlassablement depuis 1983 et la victoire de Yannick Noah à Roland-Garros, la seule, d'ailleurs, d'un Français dans l'un des quatre tournois du Grand Chelem depuis le début de l'ère Open en 1968. Avant Noah, Patrick Proisy s'était hissé en finale Porte d'Auteuil en 1972. Après, quatre Français ont buté sur la dernière marche, Henri Leconte en 1988 à "Roland", Cédric Pioline en 1993 à l'US open et en 1997 à Wimbledon, Arnaud Clément et Jo-Wilfried Tsonga en 2001 et 2008 en Australie.

S'ils comptent deux représentants dans le top 10 mondial (Richard Gasquet 9e, Tsonga 10e) et trois autres dans le top 30 (Gilles Simon 15e, Benoît Paire 19e, Gaël Monfils 24e) et peuvent légitimement briguer l'un des quatre majeurs, les Français un problème de taille, qui n'est pas psychologique : depuis 2005, le "Big four" a remporté 40 des 44 levées du Grand Chelem (Roger Federer 17, Rafael Nadal 14, Novak Djokovic 10, Andy Murray 2). Seuls Stan Wawrinka (2), Juan Martin Del Potro et Marat Safin ont pu les contrarier.

2 - Noah conduira-t-il la France au sacre en Coupe Davis ?

Yannick Noah et Arnaud Di Pasquale le 22 septembre 2015
Yannick Noah et Arnaud Di Pasquale le 22 septembre 2015
Crédit : AFP/J.Demarthon
À lire aussi

Sur le papier, cela ressemble à une anomalie : la France n'a plus soulevé le "Saladier d'argent" depuis 2001 et une victoire 3-2 en Australie avec Cédric Pioline, Fabrice Santoro, Sébastien Grosjean et Nicolas Escudé. 15 ans et trois échecs en finale plus tard (2002, 2010, 2014), 2016 sera-t-elle enfin la bonne année ? Pour y parvenir, la FFT a décidé d'écarter Arnaud Clément et de rappeler Yannick Noah, capitaine lors des campagnes victorieuses de 1991 et 1996.


À 55 ans, le chanteur va tenter de relancer une équipe certes composée de nombreux talents mais pas si soudée que ça, à en croire certaines déclarations récentes (Tsonga, Mahut, Clément...). Il va aussi falloir recomposer une paire de double solide sur la durée. Noah pourra en tout cas compter sur deux éléments positifs : les Federer, Djokovic, Nadal et Murray ont désormais tous remporté l'épreuve ; et cette saison, l'or olympique devrait être un objectif plus important pour eux.

3 - Novak Djokovic restera-t-il intouchable ?

Novak Djokovic le 13 septembre 2015
Novak Djokovic le 13 septembre 2015
Crédit : AFP/A.Bello

Trois titres du Grand Chelem, une finale à Roland-Garros, six Masters 1.000, le Masters de Londres, 83 victoires pour six défaites 16.585 points ATP contre 8.945 pour son dauphin, Andy Murray : Novak Djokovic a écrasé de son empreinte l'année 2015. Numéro 1 mondial en fin de saison pour la 4e fois de sa carrière, la 2e de suite, le Serbe de 28 ans est plus que jamais apparu comme une "machine", de l'avis de la grande majorité des spécialistes. 

A priori, il n'y a aucune raison que cela change en 2016. Son principal objectif sera au minimum de remporter, enfin, Roland-Garros. Secrètement, "Djoko" doit rêver de devenir le deuxième joueur de l'ère Open à réaliser le Grand Chelem sur une même saison, après Rod Laver en 1968, à une autre époque. Depuis, ni Roger Federer ni Rafael Nadal n'ont réussi cet exploit.

4 - Roger Federer restera-t-il dans le top 10 ?

Roger Federer à Londres en novembre 2015
Roger Federer à Londres en novembre 2015
Crédit : AFP/J.Tallis

Le cas Roger Federer pose bien plus question. Depuis 2010, son inexorable déclin est annoncé à intervalles réguliers. Mais en 2012, il remportait un 17e titre en Grand Chelem (record), à Wimbledon, et retrouvait la 1re place mondiale. En 2013, il terminait l'année au 6e rang. 24 mois plus tard, il pointe au 3e et reste sur deux finales à Wimbledon et l'US Open, seulement stoppé par Djokovic. En 2015, le Suisse de 34 ans a même parfois semblé tout proche de son meilleur niveau, aérien, offensif, déterminé.

Combien de temps cela peut-il durer ? Une saison ? Deux ? Lui n'a pas encore répondu à la question, après avoir laissé un temps planer le doute sur un retrait après les JO de Rio, où il visera la médaille d'or en simple (il a remporté le double en 2008 avec Wawrinka et a échoué en finale face à Murray en 2012). Peut-il ajouter un 18e trophée à sa principale collection ? Ou être trahi par son dos ? Avec Federer, rien ne semble impossible.

5 - Rafael Nadal retrouvera-t-il les sommets ?

Rafael Nadal en novembre 2015 à Londres
Rafael Nadal en novembre 2015 à Londres
Crédit : AFP/G.Kirk

Qui dit Roger Federer dit forcément Rafael Nadal depuis maintenant plus de dix ans, même si leurs affrontements respectifs avec Djokovic sont désormais largement plus nombreux (46 entre l'Espagnol et le Serbe, 44 entre le Suisse et le Serbe, 34 entre "Rodgeur" et "Rafa", qui mène 23-11). Pour le Majorquain, 2015 restera une triste année. Pour la première fois depuis 2004, il n'a pas remporté de titre en Grand Chelem, ni même dépassé les quarts de finale. À Roland-Garros, Djokovic l'a écœuré (7-5, 6-3, 6-1). À l'issue du tournoi parisien, il chutait à la 10e place mondiale.

Sur la fin de la saison, ses doutes, avoués, se sont peu à peu estompés. Il est remonté au 5e rang. Son jeu a semblé se remettre en place, son coup droit de gaucher redevenir redoutable, en particulier au Masters de Londres (victoires sur Wawrinka, Murray et Ferrer avant un revers en demie face à Djokovic). Ce qui vaut pour Federer vaut pour Nadal : il ne faut jamais l'enterrer, même s'il fêtera ses 30 ans en juin prochain.

6 - Une Française intégrera-t-elle le top 20 ?

La numéro 1 française, Kristina Mladenovic, enchaîne les mauvaises résultats
La numéro 1 française, Kristina Mladenovic, enchaîne les mauvaises résultats
Crédit : AFP/D.Emmert

Fin 2005, Amélie Mauresmo terminait la saison WTA à la 3e place du classement, Nathalie Dechy à la 12e. Dix ans plus tard, il faut descendre au 29e rang pour trouver trace de la première Française. Il s'agit de Kristina Mladenovic. La joueuse de 22 ans a prouvé lors du dernier US Open (quart de finale) qu'elle avait largement le potentiel pour figurer bien plus haut dans la hiérarchie.

Les deux autres Françaises présentes dans le top 100 sont Caroline Garcia (34e), même âge que "Kiki" Mladenovic, et Alizé Cornet (43e), 25 ans. La première a atteint son meilleur classement en août dernier : 13e. La deuxième était 11e en février 2009. Mais toutes les deux n'ont jamais dépassé les 8es de finale en Grand Chelem. Voici leur objectif pour les mois à venir.

7 - Serena Williams s'emparera-t-elle du record de titres en Grand Chelem ?

Serena Williams à Wimbledon en 2015
Serena Williams à Wimbledon en 2015
Crédit : AFP/J.Tallis

Devenir la joueuse la plus titrée de toute l'histoire de la balle jaune dans les majeurs : voilà celui de Serena Williams. L'Américaine totalise 21 succès dans la catégorie reine des tournois après une année 2015 qui a failli être historique (défaite en demie à New York après des victoires en Australie, à Roland-Garros et à Wimbledon). Elles ne sont plus que deux devant elle : l'Allemande Steffi Graf (22) et l'Australienne Margaret Court-Smith (24).

Malgré ses 34 ans, la cadette des sœurs Williams est largement au dessus de la concurrence quand elle est en pleine possession de ses moyens. Son association avec le Français Patrick Mouratoglu depuis 2012 lui a redonné confiance et envie. La joueuse d'1,75 m pour 68 kg profite enfin d'un mal chronique dans le tennis féminin : une hiérarchie instable. La Serbe Ana Ivanovic, la Canadienne Eugenie Bouchard, la Danois Caroline Wozniacki et la Slovaque Dominika Cibulkova sont ainsi sorties du top 10 entre décembre 2014 et décembre 2015.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/