1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Handball : la France vise un cinquième titre mondial au Qatar
3 min de lecture

Handball : la France vise un cinquième titre mondial au Qatar

PRÉSENTATION - L'équipe de France arrive en force aux championnats du monde de handball, qui se tiennent du 15 janvier au 1er février au Qatar. Les coéquipiers de Nikola Karabatic peuvent marquer un peu plus l'histoire de leur sport.

Nikola Karabatic, vedette de l'équipe de France de handball
Nikola Karabatic, vedette de l'équipe de France de handball
Crédit : AFP/J.Nackstrand
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

Les Bleus entament vendredi 16 janvier leur championnat du monde face à la République Tchèque (19h). De retour au sommet du handball mondial après leur titre européen de 2014, l'équipe de France veut inscrire son nom dans la légende de son sport en décrochant une cinquième couronne mondiale au Qatar, performance qu'aucune nation n'a encore réussi jusqu'à présent.

Rentrer un peu plus dans l'histoire

Il y a vingt ans, les "Barjots" gagnaient le premier championnat du monde de son histoire, point de départ de deux décennies fastes. Depuis, trois autres titres mondiaux (2001, 2009, 2011) trois titres européens (2006, 2010, 2014) ainsi que deux titres olympiques (2008, 2012) se sont ajoutés à un palmarès aujourd'hui sans commune mesure.

Une victoire à l'occasion de ces vingt ans de succès presque ininterrompus placerait les Bleus seuls au firmament du handball mondial, avec 5 titres. Au coup d'envoi de ce championnat du monde, la France est à égalité avec la Roumanie et la Suède, détentrices également de 4 titres planétaires.

S'ils remportent la compétition, les hommes de Claude Onesta détiendront simultanément les titres olympique, mondial et européen, performance déjà réalisée en 2010.

Assurer la transition entre les générations

À lire aussi

Si l'équipe de France peut encore s'appuyer sur ses cadres expérimentés comme Jérome Fernandez ou Thierry Omeyer, sept joueurs de l'effectif retenu pour ce Mondial 2015 n'ont jamais connu les joies d'un titre mondial : "On a une équipe quand même beaucoup renouvelée, avec des joueurs qui n'ont pas connu toute cette période", précise Nikola Karabatic. "Et c'est peut-être aussi une motivation de les faire goûter à ça".

Les Bleus peuvent s'appuyer sur leurs nouvelles pointures telles que Mathieu Grébille ou Valentin Porte, qui avait crevé l'écran lors des derniers championnats d'Europe.

Valentin Porte a été la révélation de l'année 2014 en équipe de France de handball
Valentin Porte a été la révélation de l'année 2014 en équipe de France de handball
Crédit : AFP/J.Nackstrand

Les jeunes pousses français doivent également préparer l'échéance des Jeux Olympiques de 2016, autre enjeu majeur de ce Mondial au Qatar. Seul le champion du monde sera directement qualifié, mais il faudra finir dans les sept premiers pour envisager sereinement une qualification pour le tournoi olympique de Rio de Janeiro. Les Bleus abordent la compétition en confiance, malgré le forfait de leur génial ailier Luc Abalo, et des incertitudes entourant l'état de forme de Daniel Narcisse, blessé à un mollet.

Après un premier tour abordable (République Tchèque, Algérie, Égypte, Islande, Suède), la France aura un huitième de finales délicat à jouer, normalement contre l'Allemagne, la Pologne, la Russie ou le Danemark, finaliste au Mondial 2013 et à l'Euro 2014. 

La liste des 17 joueurs français retenus pour le Mondial 2015

Gardiens : Cyril Dumoulin (2 m, 30 ans, 40 sélections, Toulouse), Thierry Omeyer (1,92 m, 38 ans, 309 sélections, Paris SG) 

Arrières : Jérôme Fernandez (1,99 m, 37 ans, 378 sélections, Toulouse), Mathieu Grébille (1,98 m, 23 ans, 29 sélections, Montpellier), William Accambray (1,94 m, 26 ans, 76 sélections, Paris SG), Valentin Porte (1,90 m, 24  ans, 32 sélections, Toulouse), Kévynn Nyokas (1,88 m, 28 ans, 32 sélections, Göppingen/GER), Xavier Barachet (1,96 m, 26 ans, 69 sélections, Paris SG)

Demi-centres : Nikola Karabatic (1,96 m, 30 ans, 237 sélections, FC Barcelone/ESP), Kentin Mahé (1,85 m, 23 ans, 23 sélections, Hambourg/GER), Daniel Narcisse (1,89 m, 35 ans, 264 sélections, Paris SG)

Ailiers : Guillaume Joli (1,78 m, 29 ans, 106 sélections, Wetzlar/GER), Samuel Honrubia (1,80 m, 28 ans, 73 sélections, Paris SG), Michaël Guigou (1,80  m, 32 ans, 198 sélections, Montpellier)

Pivots : Cédric Sorhaindo (1,92 m, 30 ans, 132 sélections, FC Barcelone/ESP), Igor Anic (1,94 m, 27 ans, 27 sélections, Nantes), Luka Karabatic (2,02 m, 26 ans, 26 sélections, Pays d'Aix)

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/