1 min de lecture Sondage

Sondage : 30% des personnes LGBT constatent des discriminations au travail

Selon la même étude, 89% des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles ainsi que 72% des personnes transsexuelles se sentent néanmoins bien intégrées au sein de leur entreprise.

Un drapeau du mouvement LGBT (illustration)
Un drapeau du mouvement LGBT (illustration) Crédit : DIBYANGSHU SARKAR / AFP
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

Moqueries, exclusion et inégalités de carrières. Selon une enquête de l'Ifop, bien qu'une large majorité des personnes lesbiennes, gays et bisexuelles (89%) et de personnes transsexuelles (72%) se sentent bien intégrées au sein de leur entreprise, 30% des personnes LGBT continuent de constater des discriminations à l'égard de personnes homosexuelles dans le cadre de leur travail. 

À titre de comparaison, seuls 9% des hétérosexuels interrogés disent avoir déjà constaté des discriminations semblables, note France Info qui publie les résultats de cette enquête réalisée par l'Ifop en collaboration avec l'association Autre Cercle. 

Les personnes LGBT interrogées disent avoir principalement subi des moqueries (60% des répondants LGBT) ou une mise à l'écart de la part de collègues (31%) ainsi qu'une inégalité dans le déroulement de leur carrière (29%). 

Le "double plafond de verre" des femmes lesbiennes

Révéler son orientation sexuelle au travail constitue une difficulté notable. Certaines personnes LGBT préfèrent rester "invisibles" au travail : 73% d'entre elles évitent alors de parler de leur vie privée et 14% font croire qu'elles sont hétérosexuelles.

À lire aussi
Les hashtags #metoo et #balancetonporc écrits sur une main lors d'un rassemblement place de la République à Paris, en octobre 2017 (illustration) MeToo
#MeToo : 22% des hommes ont déjà agressé sexuellement une femme, selon une étude

Les femmes semblent également moins à l'aise à l'idée de faire connaître leur orientation sexuelle au travail. Elles sont 64% à se rendre "visibles", contre 75% des hommes gays ou bisexuels. Des chiffres qui constituent selon l'étude un signe de "l'existence probable d'un 'double plafond de verre'" dans le monde du travail pour les femmes lesbiennes et bisexuelles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Discriminations LGBT
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants