4 min de lecture X-Men

"X-Men : Apocalypse" : ce qu'on a aimé, ce qui nous a déçus

NOUS L'AVONS VU - Très attendu par les fans, "X-Men : Apocalypse" ne prend pas trop de risques au niveau de l'intrigue, malgré quelques scènes et des personnages féminins décisifs. Garantie sans spoilers.

"X-Men : Apocalypse" est le 6e volet de la saga "X-Men"
"X-Men : Apocalypse" est le 6e volet de la saga "X-Men" Crédit : 20th Century Fox
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Bryan Singer ne peut pas réussir à tous les coups. Après X-Men : Le Commencement et Days of Future Past, qui expliquent le passé de la saga débutée en 2001, le réalisateur poursuit l'aventure mutante. Dans X-Men : Apocalypse, il n'est pas question de voyages dans le temps, mais d'un affrontement entre les X-Men contre Apocalypse  un mutant, qui se prend pour un dieu. Si le film possède beaucoup de dialogues et des scènes de combats expédiées, les prestations de Jennifer Lawrence (Raven/Mystique) et Sophie Turner (Jean Grey) relèvent la barre. Garantie sans spoilers.

Deux ans après X-Men : Days of Future Past, Bryan Singer signe un nouvel épisode de la saga des mutants. Dans cet épisode, on découvre Apocalypse (Oscar Isaac), connu aussi sous le nom de En Sabah Nur. Il est l'un des ennemis les plus redoutables des X-Men dans les comics. Interprété par Oscar Isaac, maquillé grossièrement en violet, Apocalypse peine à captiver. Pourtant, après des mois de teasing frénétique, on pouvait s'attendre au choc des héros. Mais, Bryan Singer réalise l'épisode le moins surprenant de sa saga.

Un rythme (trop) lent

C'est un peu la tendance ces derniers temps dans les films de super-héros : des épisodes de 2h20. Si cela fonctionne parfaitement pour Captain America : Civil War, on ne peut pas en dire autant d'Apocalypse. Pourtant, le film démarre dans une pyramide égyptienne, où on découvre de nouveaux mutants. La caméra virevolte entre l'explosion et ces nouveaux personnages aux pouvoirs jamais vus auparavant. 

À lire aussi
Jessica Chastain dans "Dark Phoenix" X-Men
"Dark Phoenix" : qui est le personnage joué par Jessica Chastain ?

Puis, on se perd entre les différents pays où résident les X-Men. Et on peine à entrer dans l'intrigue, même si le réalisateur prend le temps de resituer les personnages. Ce qui n'est pas de refus 10 ans après les événements de Days of Future Past. Cependant, les dialogues s’essoufflent vite et le rythme du film en pâtit. Il faudra attendre la scène de Quicksilver, puis la dernière partie du film pour une nouvelle cadence.

Les mutantes prennent le pouvoir et cela fait du bien

Sophie Turner, alias Jean Grey
Sophie Turner, alias Jean Grey Crédit : t 20th Century Fox 2016

Il faut bien reconnaître que c'est un plaisir de retrouver James McAvoy (le Professeur X) et Michael Fassbender (Magneto), sans oublier Nicholas Hoult (Hank McCoy). Contrairement aux précédents épisodes, tout ne tourne pas autour de la rivalité-amitié de Charles-Xavier et Magneto. Apocalypse fait la part belle à ses héroïnes, principalement Raven/Mystique (Jennifer Lawrence) et la nouvelle Jean Grey (Sophie Turner de Game of Thrones). Et c'est une nouveauté appréciable par rapport aux films passés. L'une est devenue un symbole pour les mutants en 10 ans, la seconde est encore effrayée par ses pouvoirs de télépathe surpuissants. 

Il n'empêche qu'avec Magneto dans les rangs d'Apocalypse et Charles-Xavier en danger, c'est bien Raven/Mystique qui est au centre de l'attention, tout comme Jean Grey. Si Raven ne manque pas de sauver son "grand amour" Magneto (on aurait d'ailleurs aimé un nouvel angle sur cette relation), elle devient surtout un leader des X-Me en choisissant son camp. Quant à Sophie Turner, c'est la nouvelle mutante qu'on remarque vraiment entre Diablo et Cyclope, les jeunes élèves. Elle s'impose sans trop en faire et se révèle dans une scène flamboyante.

Des Cavaliers de l'Apocalypse qui mériteraient plus d'attention

Cette année, les fans des X-Men pourront découvrir Angel, Storm et Psylocke. Les deux premiers sont apparus dans les films X-Men des années 2000, mais en version plus âgée. Dans Apocalypse, on en apprend plus sur leurs origines. Particulièrement Storm. Angel a peu de séquences, même si son armure est impressionnante. Quant à Psylocke, elle sait user de ses pouvoirs avec efficacité, mais les passages sont peu exploités

Pourtant, ces trois mutants sont les Cavaliers de l'Apocalypse avec Magnetoles fidèles alliés du mutant tout-puissant. Ils sont donc, sur le papier en tout cas, des personnages importants.  Mais, le réalisateur ne les exploite pas assez et laisse les spectateurs insatisfaits. On a beau attendre avec impatience la scène de combat entre ces mutants et les X-Men, on en ressort déçus. Bryan Singer aurait pu développer un peu plus et un peu mieux la confrontation, pour en mettre plein la vue.

Une scène post-générique intrigante

Au final, on ressort de X-Men : Apocalypse peu conquis, malgré le synopsis annoncé. L'épisode peine à se renouveler contrairement aux films passés, principalement par son rythme un peu lourd par moment et une intrigue qui met du temps à décoller. Mais, les fans retrouveront leurs personnages préférés en grande forme et ne seront pas déçus par la scène post-générique, qui annonce sûrement un renouveau de la franchise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
X-Men Cinéma Super-héros
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783268513
"X-Men : Apocalypse" : ce qu'on a aimé, ce qui nous a déçus
"X-Men : Apocalypse" : ce qu'on a aimé, ce qui nous a déçus
NOUS L'AVONS VU - Très attendu par les fans, "X-Men : Apocalypse" ne prend pas trop de risques au niveau de l'intrigue, malgré quelques scènes et des personnages féminins décisifs. Garantie sans spoilers.
https://www.rtl.fr/culture/super/x-men-apocalypse-ce-qu-on-a-aime-ce-qui-nous-a-decus-7783268513
2016-05-18 10:19:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gwXez1QPmV8EcdlXAxSKhQ/330v220-2/online/image/2016/0517/7783271543_x-men-apocalypse-est-le-6e-volet-de-la-saga-x-men.jpg