1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Thom Yorke de Radiohead expérimente un nouveau mode de distribution des disques
2 min de lecture

Thom Yorke de Radiohead expérimente un nouveau mode de distribution des disques

Le leader de Radiohead a mis en ligne vendredi son deuxième album solo sur la plateforme de téléchargement BitTorrent. L'annonce a surpris autant que le mode de distribution choisi par le chanteur.

Thom Yorke lors d'un concert à Nîmes en 2012
Thom Yorke lors d'un concert à Nîmes en 2012
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

"Nous expérimentons une nouvelle version de BitTorrent pour distribuer le nouvel album de Thom Yorke", ont commenté le leader de Radiohead et son producteur Nigel Godrich dans un communiqué. Le chanteur ne se contente pas d'annoncer un nouvel album par surprise, Tomorrow's Modern Boxes, il explore également un nouveau mode de distribution des disques. 

Contrairement aux autres artistes, Thom Yorke a mis en ligne son nouvel album sans aucun intermédiaire, directement sur une plateforme de téléchargement en ligne, BitTorrent Bundle. Ce choix peut paraître étrange, tant la réputation du réseau de peer-to-peer est douteuse.

Mis en ligne sur Bundle

Le site est l'une des structures les plus utilisées par les internautes pour échanger des œuvres culturelles protégées par des droits d'auteurs, rapporte Le Monde. "J'essaie quelque chose de nouveau, ne sais pas ce que ça va donner. Mais le voilà", a prudemment annoncé Thom Yorke sur son compte Twiiter.

Tomorrow's Modern Boxes a été msi en ligne sur "bundle", site de BitTorrent prévu pour que les artistes déposent gratuitement leurs œuvres. Dans le cas de Thom Yorke, l'album est payant (6 dollars, soit près de cinq euros pour huit chansons). Une fois acheté, l'internaute peut accéder au téléchargement.

Cela pourrait être une manière efficace de reprendre un peu la main sur le commerce en ligne

Thom Yorke
À écouter aussi

Thom Yorke place beaucoup d'espoir dans ce nouveau procédé qui dans l'idéal aurait pour but de supprimer tout intermédiaire entre consommateur et artiste. "Si cela marche bien, cela pourrait être une manière efficace de permettre aux personnes à l'origine des œuvres de reprendre un peu la main sur le commerce en ligne. En contournant les gardiens du temple auto-proclamés (...) Si cela fonctionne, tout le monde pourra faire comme nous l’avons fait."

Éviter la mainmise des grandes compagnies

Ce n'est pas la première fois que l'artiste sort des canaux traditionnels pour distribuer sa musique. En 2007, l'acheteur pouvait fixer lui-même le prix du téléchargement de In Rainbows. Le disque King of Limbs avait quant à lui été dévoilé sans aucune promotion.

Le leader de Radiohead essaye ainsi d'éviter l'influence des grandes compagnies comme Amazon ou Spotify qui selon lui prélèvent une part trop importante des profits d'un album. Thom Yorke expliquait récemment que ces plateforme incontournables de l'industrie transformaient la "musique en une marchandise comme une autre".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire