1 min de lecture Italie

Roberto Alagna est l'invité de Stéphane Bern

REPLAY - Le ténor international Roberto Alagna est l'invité de Stéphane Bern et de toute son équipe le jeudi 26 Mai 2016.

Micro générique Switch 245x300 À la Bonne Heure ! Stéphane Bern
>
L'intégrale : Roberto Alagna Crédit Image : Romain Boé | Crédit Média : Stéphane Bern | Durée : | Date :
La page de l'émission
Ariane Spément

À l’occasion de ses 30 ans de carrière, l’incomparable ténor Roberto Alagna reprend ses plus grands rôles au théâtre antique d’Orange avec de prestigieux artistes invités : Aleksandra Kurzak soprano, Béatrice Uria-Monzon mezzo-soprano, Seng-Hyoun Ko baryton, Giorgio Croci direction musicale et avec le Chœur et Orchestre Philharmonique de Prague. Un rendez-vous à ne pas manquer : le 10 Août, au théâtre antique d'Orange.
Au programme : airs, duos, trios et grands ensembles extraits des plus célèbres pages du répertoire lyrique de Roberto Alagna : Otello, Cavalleria Rusticana, Trovatore, Rigoletto, Roméo et Juliette, I Pagliacci, Tosca, Faust, Carmen, Traviata. Plus de 2 heures d’enchantement au cœur de l’opéra.

>
Pagliacci: "Recitar!... Vesti la giubba" (Roberto Alagna)

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

Stéphane Bern retrouve ses chroniqueurs : Patrice Carmouze, Eric Dussart, Régis Mailhot, pour un tour d'actualité.
Eric Dussart vient de publier Brèves de télé, le pire de A à Z édité aux éditions Chiflet & Cie.
Danielle Moreau vient de publier Drôles d'endroits pour un coup de foudre aux éditions Michel Lafon. 
Régis Mailhot vous donne rendez-vous tous les samedis à La Nouvelle Scène. Régis Mailhot vient de publier " Reprise des hostilités" aux éditions Albin-Michel.

L'équipe d'A la bonne heure vous recommande

Lire la suite
Italie Sicile Musique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants