2 min de lecture Musique

Pub Coca-Cola : critiqué, Akhenaton se défend dans une lettre ouverte

Pour avoir prêté sa voix et son image à la dernière campagne officielle de Coca-Cola, Akhenaton, l'emblématique rappeur du groupe IAM, a été violemment critiqué sur les réseaux sociaux. Il répond à ses détracteurs.

>
Vivre Maintenant. La nouvelle pub Coca-Cola #ChoisisLeBonheur Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP |
AFP et Charlie Vandekerkhove

"Pour nos vrais fans, merci du soutien depuis ces nombreuses années, car vous ne vous méprenez pas sur nos intentions profondes (...) et comprenez des choix que l'on peut faire en prenant des risques sur un parcours qui dure depuis 30 ans..." C'est d'abord en invoquant ses  "vrais fans", que le rappeur Akhenaton a choisi de commencer son argumentaire.

Dimanche 26 avril, il a publié une lettre ouverte sur sa page Facebook pour justifier ce choix risqué d'avoir prêté sa voix et son image à Coca-Cola pour la dernière campagne officielle de la marque, intitulée Vivre maintenant. Le clip, diffusé depuis le 26 avril seulement, a valu à l'emblématique membre de IAM une pluie de critiques, de la part de fans et de détracteurs, dont des militants d'extrême-droite.

Ils ne m'ont rien imposé artistiquement

Akhenaton
Partager la citation

"Mon ami(e), je déplore de devoir me justifier à chaque fois que je fais une interview ou un morceau, dans ce pays aujourd'hui, on ne peut plus rien dire, ni faire sans être la cible d'une minorité aigrie mais très active sur le net", écrit Akhenaton dans sa lettre, avant d'exposer les raisons pour lesquelles il a accepté cette pub.

À lire aussi
Matthieu Chedid lors d'un concert à Paris le 13 octobre 2018 musique
Matthieu Chedid dévoile "Superchérie" : "C'est un titre solaire, très personnel"

 "Ils (Coca-Cola) ne m'ont rien imposé artistiquement", proclame-t-il d'emblée. "Les valeurs défendues dans ce morceau sont les mêmes que j'évoque dans le titre Je suis en vie issu de mon album solo sorti il y a 6 mois, la quête intérieure du bonheur".

Le chanteur en profite pour préciser que l'intégralité de son cachet sera reversé à quatre associations, parmi lesquelles Action contre la faim et la Fondation Abbé Pierre. Akhenaton souligne aussi l'hypocrisie de ces critiques "postées d'un ordinateur ou d'un Smartphone fabriqué par des ouvriers esclaves chinois, qui donne des cancers du cerveau et qui est farci de lithium, avec de l'électricité issue de l'uranium d'Areva qui dévaste le Niger". 

En France, tout est extrême.

Akhenaton
Partager la citation

Très remonté, il explique par ailleurs avoir exprimé son "profond désaccord avec l'emploi de l'aspartame" auprès de Coca-Cola. "Je pense encore, peut-être un peu trop naïvement, que les artistes justement peuvent faire changer des choses", regrette-t-il. "Mon ami(e), je ne t'ai pas entendu quand Common a fait une pub pour Sprite (...) Pas entendu quand Pharell, Busta Rhymes, Nas, Jay Z, Dj Premier ou Kanye West ont aussi fait des pubs", énumère le chanteur. Il se demande si les rappeurs américains, auxquels leurs fans n'ont pas tenu rigueur pour ces publicités, auraient plus de privilèges que les Français. 

Habitué à se défendre avec sa plume, le rappeur de 46 ans rappelle aussi ses engagements politiques : "Je ne suis pas un altermondialiste, ni un communiste, je suis pour un capitalisme juste et où le partage se ferait mieux qu'aujourd'hui. Je suis un enfant de cette culture qu'on appelle le Hip Hop, pas un Che Guevara anonyme devant son ordi." 
"Mon ami(e), l'ambiance délétère actuelle annihile l'échange, en France, tout est extrême, il n'y a plus de place pour la nuance, nous sommes devenus le temple du manichéisme (et je fais insulte à Mani), et le débat est mort", regrette aussi le chanteur, visiblement déçu par ce débat, avant de conclure sur un dernier appel à ses fans : "Je fais tout avec le cœur sans calcul, même quand mon image est en danger. Ce qui me blesse, c'est que des personnes qui se proclament fans puissent en douter, influencés par la mauvaise foi de gens qui nous détestent depuis toujours."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Coca Cola Publicité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777483595
Pub Coca-Cola : critiqué, Akhenaton se défend dans une lettre ouverte
Pub Coca-Cola : critiqué, Akhenaton se défend dans une lettre ouverte
Pour avoir prêté sa voix et son image à la dernière campagne officielle de Coca-Cola, Akhenaton, l'emblématique rappeur du groupe IAM, a été violemment critiqué sur les réseaux sociaux. Il répond à ses détracteurs.
https://www.rtl.fr/culture/medias-people/pub-coca-cola-critique-akhenaton-se-defend-dans-une-lettre-ouverte-7777483595
2015-04-27 16:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PVIqYlO_uHZCrK10BA_leg/330v220-2/online/image/2015/0427/7777485555_akhenaton-a-ete-tres-critique-pour-sa-participation-a-la-pub-coca-cola.jpg