2 min de lecture Crash en Argentine

Isabelle Morini-Bosc : "La participation de Louis Bodin à Dropped était la meilleure garantie du sérieux"

ÉDITO - Certains se posent la question s'il faut arrêter des émissions risquées comme "Dropped" après la mort de 3 sportifs durant le tournage de l'émission de "TF1".

Louis Bodin devait présenter "Dropped"
Louis Bodin devait présenter "Dropped"
Isabelle Morini-Bosc
Isabelle Morini-Bosc Journaliste RTL

Il doit être très touché, notre ami Louis Bodin, par les messages d'amitié que vous lui adressez depuis ce matin, des messages qui soulignent "sa vigueur et sa rigueur de pro", sans oublier son savoir-faire qui se passe de faire-savoir. Il sera peut-être tout de même déçu que certains voient en Dropped "la nouvelle téléralité de TF1".

Il y a en effet autant de points communs entre Les marseillais à Rio d'une part et une émission "comme Louis Bodin les aime" d'autre part, qu'il y a de points communs entre deux droites parallèles, des droites qui, par définition, ne se rencontrent jamais. J'entends par ailleurs répéter ici ou là depuis ce matin : "N'est-il pas temps d'arrêter ce style d'émissions trop risquées ?" La question mérite certes d'être reposée mais n'y a-t-il pas franchement un délai de décence à observer avant de relancer ce début de débat à haut débit ?

Attendre les conclusions de l'enquête

On peut par exemple attendre les conclusions d'une enquête qui commence à peine, au milieu de personnes hébétées de chagrin. Mais ce "buzz" m'oblige hélas "par contrecoup" à poser déjà une autre question. À-t-on supprimé "les" Paris-Dakar qui ont suivi les morts de Thierry Sabine, Daniel Balavoine et 3 autres concurrents au Mali en 86. Et a-t-on arrêté de tourner des films d'action après la mort de plusieurs cascadeurs en quelques années ?

Trois points peuvent en fait justifier une suppression de programme : a) Lorsque la production est inconsciente du danger, b) Lorsque l'animateur incarne tellement l'émission qu'il est impensable qu'elle lui survive en cas de disparition accidentelle, c) lorsqu'il y a lassitude du programme. Cela n'a pas été le cas pour Koh Lanta, réclamée par le public après son arrêt en 2013. La participation à Dropped de Louis Bodin et de 8 athlètes "responsables" était la meilleure garantie du sérieux de ce jeu d'aventures qu'ils avaient jugé digne d'intérêt. Nous aussi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash en Argentine Télévision TF1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants