1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. NBA : un serpent se glisse dans le vestiaire des Blazers et effraie les joueurs de Portland
2 min de lecture

NBA : un serpent se glisse dans le vestiaire des Blazers et effraie les joueurs de Portland

Les Portland Trailblazers ont fait une surprenante découverte dans leurs vestiaires jeudi où s'était réfugié un serpent avant leur match de playoffs contre les Spurs à San Antonio.

Un serpent exotique aurait étranglé les deux garçons.
Un serpent exotique aurait étranglé les deux garçons.
Crédit : MOHD RASFAN / AFP
Julien Quelen & AFP

La large défaite de Portland face à San Antonio (114-97) n'est sûrement pas due à l'incident, mais il était certainement présage de mauvais augure. 

Avant d'entrer sur le parquet des Spurs, les coéquipiers de Nicolas Batum ont eu une belle frayeur dans leurs vestiaires, où un serpent s'était réfugié dans le casier de l'intérieur remplaçant Thomas Robinson.

Le joueur, qui n'a que très peu goûté la présence du reptile sans ses affaires n'a pas caché son désarroi devant les caméras : "J'étais effrayé", a-t-il ainsi avoué. "Je ne vais pas mentir, j'étais effrayé".

Un reptile aux couleurs des Spurs

Ses coéquipiers ne diront pas le contraire puisqu'ils ont tous assisté à sa réaction qu'il n'a pas cherché à dissimuler en avouant qu'il avait fait un "bond d'environ un mètre cinquante de hauteur et de six mètres en arrière".

À lire aussi

La présence de ce que les joueurs ont identifié comme un "serpent à sonnette" était-elle le fruit du hasard ? Aucune allégation n'a été formulée de la part des joueurs de Portland, ce qui n'a pas empêché Robinson de remarquer que le reptile était noir et blanc, exactement comme les couleurs de San Antonio.

Un collectionneur de serpent à San Antonio

Non sans humour, son coéquipier Will Barton, qui aurait selon ses propres dires gardé son calme tout en sautillant sur une chaise, a commenté la rumeur colportée par ESPN selon laquelle l'ailier des Spurs Danny Green est un collectionneur de serpent. "C'est donc le suspect numéro 1" s'est exclamé en riant l'arrière remplaçant de Portland.

Ce sont finalement les courageux membres du staff technique des Trailblazers qui se sont emparés de la créature avant qu'un officiel des Spurs n'indique que le serpent n'était pas venimeux et qu'il avait été relâché dans la nature.

Tout est bien qui finit bien pour les coéquipiers de Nicolas Batum qui se seront tout de même fait peur avant la deuxième défaite face aux Spurs de Tony Parker dans cette demi-finale de la conférence Ouest.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/