1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Municipales 2014 : les "bizarreries" de certains arrêtés municipaux
2 min de lecture

Municipales 2014 : les "bizarreries" de certains arrêtés municipaux

INVITÉ RTL - Plage interdite aux éléphants, interdiction de mourir, droit d'épouser une personne décédée... L'auteur Paul de Vaublanc revient sur les arrêtés parfois surprenants pris par certains maires.

Le code civil dans une mairie.
Le code civil dans une mairie.
Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
La rédaction de RTL & La rédaction numérique de RTL

A la veille des élections municipales,  Paul de Vaublanc, auteur de Plages interdites aux Eléphants et autres bizarrerie du droit (Edition Breal) est revenu sur RTL sur les décrets insolites de certaines mairies.

Des communes sans mairie

"Il y six communes en France qui n'ont plus d'habitant, donc le maire est simplement nommé par le préfet", raconte Paul de Vaublanc. Ces maires-là n'ont cependant pas le droit de désigner les sénateurs ou de parrainer des candidats à la présidentielle.

D'autres communes ont un maire, mais aucun bâtiment incarnant physiquement la mairie. Résultat : dans ces endroits, les conseils municipaux peuvent par exemple se tenir dans la maison du maire.

Le décret "relatif au costume des maires"

Un décret datant de 1852 complètement oublié stipule comment les maires doivent s'habiller : écharpe tricolore mais aussi, "habit bleu avec broderie", "gilet blanc", "chapeau français à plumes noirs" et "épée argentée" sont inscrits dans le texte.

À lire aussi

Heureusement, "le ministre de l'Intérieur a reconnu que ce décret était toujours sur le papier mais qu'il était tombé en désuétude", note Paul de Vaublanc.

Le droit de se marier avec un(e) mort(e)

Depuis 1959, un maire peut marier l'un des époux à une personne décédée. "L'histoire part d'un drame à Fréjus au cours duquel une femme enceinte a perdu son fiancé", raconte Paul de Vaublanc. Et cela n'a rien d'anecdotique : "le Président donne son autorisation une fois par semaine pour ce type de mariage", selon lui.

Une plage interdite aux éléphants

A Granville dans la Manche, la mairie avait interdit l'accès de sa plage aux éléphants. La raison ?  "Il y avait un cirque et le soir les éléphants allaient sur la plage en laissant notamment des excréments, et la qualité de la baignade s'en ressentait", explique l'auteur.

Les ovnis interdits

Depuis 1954, à Châteauneuf-du-Pape, un décret interdit…les ovnis ! "L'histoire part d'une rumeur. Dans cette commune, de nombreux habitants auraient vu des objets volants et pour les rassurer, le maire a pris cet arrêté", raconte Paul de Vaublanc.

L'interdiction de mourir ou d'accoucher

Dans une autre commune, il a été interdit de mourir.  "Le maire avait estimé que le cimetière de sa commune était plein", explique Paul de Vaublanc. Le préfet a fini par céder des terrains militaires à la commune.

À écouter

Municipales 2014 : les "bizarreries" de certains décrets municipaux
05:24
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/