2 min de lecture X-Men

"X-Men : Apocalypse" : Bryan Singer joue pleinement la carte du divin

DÉCRYPTAGE - "X-Men : Apocalypse" aborde le rôle des mutants sous le prisme du divin, un thème abordé également dans "Batman v Superman : l'aube de la justice". Attention spoilers.

James McAvoy interprète le professeur Charles Xavier, mentor des "X-Men"
James McAvoy interprète le professeur Charles Xavier, mentor des "X-Men" Crédit : Fox
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
Journaliste RTL

Superman est-il un dieu ? C'est la question posée en filigrane de Batman v Superman : l'aube de la justice, qui soulève évidemment le problème de la toute puissance d'un extraterrestre doté de pouvoirs. En tentant d'apporter des réponses, Zack Snyder s'est sans doute un peu perdu. Dans X-Men : Apocalypse, Bryan Singer s'est lui aussi risqué à aborder le sujet à travers la vision du monde par le grand méchant mutant Apocalypse, le plus ancien recensé, le plus puissant de l'histoire, qui se considère comme un dieu. 

Le fantasme est donc récurrent dans l'univers des comics, posé via le prisme des humains qui vénèrent les sur-hommes aux pouvoirs extraordinaires, ou intronisé à travers l’œil du mutant, se considérant au-dessus des humains, et donc avec un statut de demi-dieu, rejetant les "fausses idoles"

Apocalypse, un dieu qui a inspiré la bible ?

Apocalypse est le premier de tous les mutants, le plus puissant, capable de maximiser les pouvoirs de ses congénères. Avant d'être bloqué dans une pyramide durant des millénaires, ce dernier a été considéré comme un dieu et vénéré par des humains. D'ailleurs à ce titre il précise bien dans X-Men : Apocalypse que son nom à travers les siècles a changé, prenant notamment celui de Râ, le dieu égyptien du soleil. Capable de se réincarner en passant d'un corps à un autre, Apocalypse a traversé les âges et créé des cataclysmes dans le but de dominer les humains et surtout asseoir le fait qu'il est le seul dieu existant. 

Les humains ne sont pour lui qu'une sous-catégorie qui doit être asservie ou exterminée. Bryan Singer joue beaucoup sur la déification du mutant, notamment via les adorateurs d'Apocalypse et surtout des symboles empruntés aux religions. À commencer par les 4 acolytes qui accompagnent le mutant alpha. Cette image rappelle les 4 chevaliers de l'apocalypse. Ainsi dans le film, l'agent Moira MacTaggert se demande bien si le récit concernant les chevaliers bibliques n'est pas inspiré des mutants accompagnant Apocalypse. 

Le monde a besoin de sauveurs

À lire aussi
Robert Downey Jr dans l'armure d'Iron Man Cinéma
VIDÉO - "Iron Man" : la folle fin alternative qui annonçait l'arrivée des X-Men

Par ailleurs, le Professeur Xavier aussi est assimilé à un dieu par Apocalypse lui-même. Il est impressionné par les capacités télépathiques du leader des X-Men, capable de localiser n'importe quel être et de s'immiscer dans son esprit. Un pouvoir que ne manquera pas d'exploiter Apocalypse dans le film afin d'arriver à ses fins. Une bataille de dieux à laquelle participera aussi Jean Grey, dont la puissance va crescendo jusqu'à parvenir à son apogée lors de la scène la plus marquante de X-Men : Apocalypse.

Le sujet est donc abordé largement dans le film de Bryan Singer, rappelant la thématique traitée également par Zack Snyder dans Batman v Superman : l'aube de la justice. Superman y est vu par certains comme un dieu, invincible et invulnérable, venu de l'espace pour sauver l'humanité des super-vilains qui la menaceraient. Dans un monde prêt à basculer dans le chaos, et quelque soit l'époque, l'humain serait toujours à la recherche d'un sauveur. Les super-héros et les mutants seraient ainsi capable d'incarner le rôle de messie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
X-Men Cinéma Super-héros
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants