1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Paris Games Week : "Battleborn", un RPG qui pourrait vous convaincre
2 min de lecture

Paris Games Week : "Battleborn", un RPG qui pourrait vous convaincre

TEST - En plein Paris Games Week, le stand 2K Games propose une partie de "Battleborn" en ligne, avec deux équipes de 5 gamers. On en faisait partie. Voici nos premières impressions.

"Battleborn" convaint malgré sa difficulté
"Battleborn" convaint malgré sa difficulté
Crédit : capture d'écran YouTube
Capucine Trollion
Capucine Trollion

La Paris Games Week bat son plein depuis mercredi 28 octobre. Toutes les plus grandes marques se sont donné rendez-vous, au Parc des Expos, pour le plaisir des gamers. Les joueurs des quatre coins de la France déambulent, les yeux rivés sur les écrans. Quelques cosplayers sont aussi de la partie, souvent avec une pancarte "Free Hugs". L'un des stands où la file d'attente est importante, c'est celui de 2K Games, qui présente en exclusivité Battleborn. Ce jeu de plate-forme de Gearbox Software, propose une build d'une quinzaine de minutes, en équipe de cinq sur la PS4.

Une aventure intergalactique

D'abord, Battleborn c'est le nouveau bébé des créateurs de Borderlands.  Mais cette fois, il n'est pas question de trouver l'Arche sur Pandore mais de défendre les étoiles contre les Varelsi, qui se nourrissent de la mort des astres. Pour les combattre, une coalition de 25 extraterrestres se met en place. À la Paris Games Week, on a pu découvrir cette nouvelle aventure survitaminée.

On a d'abord le choix entre une dizaine de personnages. Chacun a son physique, ses armes et ses techniques. Il y a par exemple Phoebe, "la magicienne aux lames" qui est une redoutable attaquante aux sabres, Orendi "la sorcière du chaos", à l'allure un peu flippante qui peut balancer des éclairs. Pour ceux qui aiment tout casser (dans un jeu), Boldur est parfait avec sa hache et ses charges qui causent beaucoup de dégâts. C'est d'ailleurs lui qui à plusieurs reprises dans la partie, a mis notre Phoebe K.O !

Un FPS hybride

Une fois votre personnage sélectionné, les animateurs 2K Games vous expliquent votre mission. En équipe de 5 joueurs, vous allez devoir escorter les sbires (des petits robots) de votre équipe, dans le camp adverse. Ils doivent rejoindre un incinérateur. Mais le chemin (aussi coloré qu'il soit), est semé d'embûches. Il y a bien évidemment les joueurs de l'équipe adverse, des sentinelles et les propres robots de vos ennemis. Tout ça dans un univers aux allures de Borderlandset de dessin animé.

L'univers de "Battleborn"
L'univers de "Battleborn"
Crédit :
À écouter aussi

Tout va très vite. Avant que les portes de votre base ne s'ouvrent, vous pouvez choisir une attaque spéciale. Ensuite, au fur et à mesure de la partie, votre personnage gagne en pouvoir et attaques. Au début, c'est un peu difficile de jongler entre R2 et L2 (les attaques spéciales) et les autres boutons. Vous n'avez pas vraiment le temps de tout prendre en main, car ça tire et ça sabre dans tous les sens. Pourtant, Battleborn reste un RPG convaincant. On prend vite goût à cet univers et un bon MMO : vous pouvez élaborer des stratégies avec vos coéquipiers avant le début de la partie. À noter que le jeu sera disponible le 9 février sur PC, PlayStation 4 et Xbox One.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/