2 min de lecture Luc Besson

Luc Besson pourra tourner "Valerian" en France et dit "merci et bravo" à Fleur Pellerin

REPLAY - DOCUMENT RTL - Grâce à une mesure annoncée par la ministre de la Culture, Luc Besson pourra bénéficier de crédit d'impôts à 30% pour son prochain film qu'il craignait de devoir tourner en Hongrie.

fallait l'inviter- Fallait l'inviter Isabelle Choquet iTunes RSS
>
L'Homme du jour du 05 octobre 2015 Crédit Image : PATRICK SEEGER / DPA / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Absalon

Finalement, Luc Besson tournera son prochain film Valerian en France. Le producteur-réalisateur s'était inquiété en août dernier de devoir délocaliser le tournage en Hongrie s'il n'avait pas la possibilité de bénéficier de crédit d'impôt en France. Il avait dénoncé un "trou juridique", défavorable aux films français en langue étrangère.

Mais après une intervention de la ministre de la Culture Fleur Pellerin, permettant la généralisation du taux de 30% du crédit d'impôt pour le cinéma, cette superproduction bénéficie désormais de ce système. "C'est une bonne nouvelle. J'avais pas forcément envie d'aller en Hongrie", s'est réjoui Luc Besson. "D'un seul coup tous les films qui se délocalisaient n'auront plus aucune raison de se délocaliser et vont retourner en France en faisant travailler des techniciens français et des comédiens français. Pour le cinéma français dans son ensemble, c'est génial".

La mort du cinéma français n'aurait pas attendu la fin du quinquennat

Luc Besson
Partager la citation

Le cinéaste rappelle que le problème existait depuis longtemps et qu'elle obligeait les productions à snober la France. Depuis les six premiers mois de l'année, 39 films français sont tournés à l'étranger. Par exemple, Luc Besson explique que "quand un film français se tourne en Belgique, non seulement l'État ne touche pas l'argent dépensée en France, les techniciens n'ont pas le travail promis puisque le seul travail se délocalise en Belgique et en plus pendant ce temps on paye du chômage aux techniciens qui n'ont pas ce travail. Un film qui se délocalise, c'est une ardoise pour la France".

Pour Valerian, c'est 170 millions d'euros de budget. "Le film sort en juillet 2017, des gens vont travailler non-stop. Ça va démarrer par les techniciens mais après il y a des comédiens, des figurants puis on passe au son, au  mixage, à étalonnage. Donc en permanence il y a plusieurs centaine de personnes qui vont travailler sur ce film pendant deux ans".

À lire aussi
Le réalisateur et producteur français Luc Besson Luc Besson
Luc Besson sur RTL : enfance difficile, cinéma, état d'esprit... Réécoutez son interview

"C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, le cas Valerian. Ça fait quelques années que l'ensemble du métier se plaint de cette situation. Les crédits d’impôt sont très puissants tout autour de nous. Ce que j'ai fait, c'est alerter tout simplement. Il y avait une fuite de talents et une fuite de films qui pouvait être arrangée", constate-t-il.

Le nouveau système de crédit d'impôt sera introduit dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016. Un taux de 30% sera appliqué à certains films tournés en langue étrangère comme Valerian. Surtout, ce pourcentage va être généralisé à tous les films français en langue française sans aucune limitation de budget, alors qu'un plafond existait à 7 millions d'euros auparavant. Ces mesures ont été annoncées mercredi 30 septembre par Fleur Pellerin, dont Luc Besson vante les mérites. "Elle était de toute façon déjà sur le dossier. Merci et bravo au nom du cinéma français. Je pense que si cette décision n'avait pas été prise, je pense que la mort du cinéma français n'aurait pas attendu la fin du quinquennat", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Luc Besson Cinéma Fleur Pellerin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants