1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Football Manager 2016" : jouez-la comme Guardiola ou Mourinho dans ce nouvel opus convaincant
3 min de lecture

"Football Manager 2016" : jouez-la comme Guardiola ou Mourinho dans ce nouvel opus convaincant

TEST - La nouvelle édition de la célèbre simulation de football, dans laquelle vous êtes dans la peau d'un coach, débarque sur PC et Mac.

La page d'accueil de votre partie
La page d'accueil de votre partie
La page d'accueil de votre partie
Optez pour le survêtement comme Marcelo Bielsa
Ou jouez-là plutôt comme Michel
Sinon, il y a la doudoune d'Arsène Wenger
Comme Nabil Fekir, les joueurs de Ligue 1 sont mieux notés
Un aperçu de l'écran tactique où vous pouvez tout changer
Le nouvel écran de consignes d'équipe
L'écran pour gérer les tactiques sur coups de pied arrêtés
Une causerie plutôt mitigée
Des écrans additionnels peuvent être ajoutés lors des matches
D'autres caméras existent pour suivre les rencontres
Les 0-0 n'ont pas déserté la Ligue 1
Un classement de Ligue 1
Une offre de contrat pour Maxwell
Une offre de transfert pour Koke
Un aperçu de la sélection de draft dans le nouveau mode Fantasy Draft
La page d'accueil de votre partie
Optez pour le survêtement comme Marcelo Bielsa
Ou jouez-là plutôt comme Michel
Sinon, il y a la doudoune d'Arsène Wenger
Comme Nabil Fekir, les joueurs de Ligue 1 sont mieux notés
Un aperçu de l'écran tactique où vous pouvez tout changer
Le nouvel écran de consignes d'équipe
L'écran pour gérer les tactiques sur coups de pied arrêtés
Une causerie plutôt mitigée
Des écrans additionnels peuvent être ajoutés lors des matches
D'autres caméras existent pour suivre les rencontres
Les 0-0 n'ont pas déserté la Ligue 1
Un classement de Ligue 1
Une offre de contrat pour Maxwell
Une offre de transfert pour Koke
Un aperçu de la sélection de draft dans le nouveau mode Fantasy Draft
1/1
Julien Absalon
Julien Absalon

Après Pro Evolution Soccer puis FIFA, le traditionnel ballet des jeux vidéo de football se conclut comme chaque année avec la sortie un peu plus tardive de Football Manager. Pour cette saison 2015-2016, le jeu où vous êtes dans la peau d'un coach de club ou d'un sélectionneur national est disponible depuis vendredi 13 novembre sur PC et Mac. Un nouvel opus tout à fait convaincant mais qui manque sacrément de nouveautés percutantes.

Les fans de cette simulation le savent, il très facile de passer des centaines d'heures à gérer les joueurs, les tactiques, les matches, le staff, les entraînements, les transferts, les contrats ou encore les médias. Le tout pour mener une grosse cylindrée comme le Real Madrid à une domination sans partage sur la planète du ballon rond ou alors réaliser une épopée fantastique en débutant une partie avec une équipe de 6e division anglaise.

Mercato, tactique, match... La routine n'a pas changé

Comme d'habitude dans FM, l'une de vos premières tâches est identifier vos besoins sportifs et vos capacités financières pour être efficace sur le marché des transferts. Mais gare aux prix qui se sont envolés. Se mettre à la recherche des perles rares plutôt que des stars peut alors s'avérer être une bonne stratégie. En tout cas, la gigantesque base de données de plus 300.000 joueurs dans laquelle vous pouvez piocher a été spécifiquement retravaillée pour la France et les notes des vedettes de la Ligue 1 sont désormais plus fidèles, même si des Lucas Moura (PSG) et autres Diego Rolan (Bordeaux) restent encore surcotés.

L'autre aspect principal du jeu, c'est ce qui se passe sur le terrain. Il sera une fois de plus primordial d'avoir un bon sens tactique pour éviter d'enchaîner les contre-performances et de finir par être licencié. Rassurez-vous, le jeu ne vous demande pas non plus d'être le nouveau Pep Guardiola. Mais nul doute qu'un bon coaching et de bonnes causeries vous amèneront des résultats lors des matches que vous pouvez observer dans une 3D très respectable mais qui se trouve comme toujours bien loin des standards de FIFA ou PES.

Plutôt survêtement ou costard ?

À lire aussi

Si vous aviez déjà le précédent Football Manager, il n'y a aucune chance pour que vous soyez perdus au vu du faible nombre de nouveautés que comporte cette nouvelle version. Quelques écrans ont été revus pour offrir plus de clarté, les matches bénéficient de nouvelles animations 3D et d'un nouvel outil d'analyse et de statistiques appelé Prozone. Quelques interactions ont été rajoutées avec les médias mais leur impact reste toujours aussi limité. Deux modes de jeu fantaisistes ont également été implantés. L'un consiste à créer son club de A à Z, l'autre à monter son équipe selon un système de draft en multijoueur.

On signalera surtout l'apparition de la modélisation de votre entraîneur que vous pouvez désormais apercevoir sur le bord du terrain. Vous pouvez ainsi adopter le style d'Arsène Wenger en portant une doudoune, le look soigné de Carlo Ancelotti en optant pour un costard bien taillé ou ressembler à Marcelo Bielsa en choisissant de porter un survêtement. Mais il va de soi que cette fonctionnalité gadget ne changera pas grand-chose à la qualité et la durée de vie de ce jeu qui devrait une nouvelle fois pousser des gens à se reconnaître dans le livre Football Manager a volé ma vie.

Les plus

Le bon rendu des matches
Des écrans plus intuitifs
Un jeu stable qui continent peu de bugs à sa sortie
Le dynamisme du mercato
Une communauté de fans très active pour embellir le jeu avec des photos et logos
Une base de données améliorée et toujours aussi grande...

Les moins

…mais qui souffre encore de quelques manques
Pas d’améliorations transcendantes
Quelques traductions encore hasardeuses
Les interactions avec les médias et les joueurs restent encore trop pauvres
Un marché des transferts sous le coup d'une inflation un poil excessive

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/