1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Diane Kruger raconte son rôle intense et bouleversant dans "In the Fade"
2 min de lecture

Diane Kruger raconte son rôle intense et bouleversant dans "In the Fade"

RENCONTRE - "In the Fade" revient sur le destin d'une jeune femme allemande, Katja, qui va basculer le jour où son mari d'origine turque et leur fils, sont tués dans un attentat néo-nazi.

Diane Kruger dans "In the fade"
Diane Kruger dans "In the fade"
Crédit : Sipa
Diane Kruger raconte son rôle intense et bouleversant dans "In the Fade"
00:24:25
Laissez-vous tenter du 15 janvier 2018
00:03:24
Laissez-vous tenter du 15 janvier 2018
00:24:18
Diane Kruger raconte son rôle intense et bouleversant dans "In the Fade"
00:03:44
"Avec '4 3 2 1', mon désir était d'écrire un livre sur la jeunesse", confie Paul Auster
00:06:48
Entretien intégral avec Paul Auster
00:13:34
"40 phrases pour 40 artistes" au service des Restos du Coeur
00:01:22
Dominique Besnehard : "Un casting très fort, on monte encore d'un cran"
00:00:43
Stéphane Boudsocq & Aymeric Parthonnaud

Du cinéma donc pour commencer avec l'une des actrices qui va marquer ce début d'année 2018. Parlons de Diane Kruger et de sa performance dans le film In the Fade qui sort mercredi 17 janvier 2018 sur nos écrans.

Un film brut, noir et désespéré qui raconte comment le destin d'une jeune femme allemande, Katja, va basculer le jour où son mari d'origine turque et leur fils, sont tués dans un attentat néo-nazi. Elle les avait quittés le matin, heureux, rayonnants. Le soir quand elle se rend au bureau de son époux, ce sont les forces de police qui l'accueillent. Le réalisateur Fatih Akin, Allemand d'origine turque, s'est fondé sur des faits réels pour raconter comment une femme banale va imaginer une vengeance aussi sauvage que l'acte des meurtriers, après que la justice a à son sens bâclé le procès des coupables. 

C'est donc Diane Kruger qui incarne Katja : personnage intense et bouleversant qu'elle a construit en rencontrant de vraies victimes et ce n'est pas anodin. "C'est à partir de là que j'ai compris la responsabilité que je porte sur ce genre de personnage. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais. Les rencontres, les regards, les histoires. C'est comme une énergie qui vous envahit et je la sens toujours", raconte Diane Kruger au micro de RTL.

Un Golden Globe et peut-être un Oscar

À 41 ans, l'actrice germano-américaine franchit un nouveau cap dans une carrière qui l'aura vue commencer comme mannequin, avant de s'afficher dans des films très différents comme les superproductions Troie ou Benjamin Gates mais aussi chez Tarantino dans Inglorious Basterds, chez Benoit Jacquot dans Les Adieux à la reine ou aux côtés de Dany Boon dans Un plan parfait. Mais In the Fade l'a sans doute transformée.

À lire aussi

"Je suis bien consciente que c'est un rôle qui restera dans ma carrière, il est hyper important pour moi, j'y suis très attaché, parce c'est Fatih qui m'a choisie, confie Diane Kruger . Il a vu en moi quelque chose que j'ignorais presque de moi-même".

Un rôle d'autant plus significatif que Diane Kruger a été récompensée à Cannes en mai dernier pour celui-ci. Le meilleur ce sera peut-être son rôle dans le prochain film de Robert Zemeckis (Retour vers le futur, Qui veut la peau de Roger Rabbit et Forrest Gump), The Women of Marwen, avec Steve Carell. 

In the Fade, lui, qui vient de recevoir le Golden Globe du meilleur film étranger est parmi les nommables possibles pour l'Oscar de cette catégorie et certains estiment que Diane Kruger pourrait elle aussi être nommée comme meilleure actrice. Réponse le 23 janvier prochain.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi