4 min de lecture Cinéma

Bacri, Rouve et Lellouche racontent les coulisses du "Sens de la fête"

REPLAY - RENCONTRES - À deux jours de la sortie du nouveau film d'Olivier Nakache et Éric Tolédano, mercredi 4 octobre, les acteurs reviennent sur ce film événement, l'un des cartons annoncés de cet automne.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
Shania Twain fait son retour : "J'ai vraiment pensé que c'était la fin de ma carrière" Crédit Image : Yohan BONNET / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq Journaliste RTL

Depuis le triomphe d'Intouchables en 2011, un film signé Nakache-Toledano n'est pas un film attendu comme les autres. Le Sens de la fête, le sixième long-métrage des deux réalisateurs, sort mercredi 4 octobre au cinéma.

Cette comédie porte la marque de ce duo de cinéastes au ton tendre, drôle et grinçant. Cette fois, il nous entraîne dans les coulisses d'un mariage mais vu du côté de ceux qui travaillent ce jour-là : cuisiniers, photographe, musiciens, serveurs... Et évidemment, tout le monde ne sera pas à la noce et les choses ne vont pas se passer comme prévu.

Rien n'est surligné, tout est juste : des dialogues brillants aux réflexions sociales sur la difficulté d'entreprendre ou la précarité des intérimaires-intermittents. Côté casting, celui qui incarne Max, l'organisateur du mariage c'est Jean-Pierre Bacri avec un personnage débordé, désabusé qui tente de maintenir la boîte à flots.

À lire aussi
Dans quel ordre regarder les films Marvel avant la sortie d'"Avengers 4" ? Avengers 4
VIDÉO - "Avengers 4" : les deux meilleures chronologies pour regarder tous les Marvel

Le comédien a confié avoir été séduit par la justesse des dialogues dans l'univers Nakache-Toledano : "Ils nous parlent de la société en général, évidemment qu'on est tous différents : petit, grand, noir, blanc, métis, intelligent ou pas (...) mais qu'il est quand même question de faire une société. La France c'est pareil, c'est un assemblage de tellement de caractères, de tellement d'origines et d'histoires différentes, et pourtant il faut bien faire coexister tout ça. On n'a pas deux choix, on a juste un seul choix - à part la guerre civile - c'est de s'entendre et de fabriquer quelque chose d'harmonieux. C'est un peu le thème du film", a analysé Jean-Pierre Bacri au micro de RTL.

Ils marqueront leur époque, c'est certain.

Jean-Paul Rouve
Partager la citation

Dans cette bande de bras cassés attachants, on trouve aussi Jean-Paul Rouve qui joue le rôle de Guy, photographe bien largué, qui travaille encore avec la pellicule et pas en numérique. C'est son troisième film avec les deux réalisateurs qui représentent beaucoup à ses yeux.

"C'est beaucoup de bienveillance, d’humanité. Ils aiment l'être humain. Tout ça saupoudré d'humour et de drôlerie. Et en même temps avec derrière toujours une part de mélancolie et aussi beaucoup d'humilité, confie Jean-Paul Rouve. J'ai fait Je préfère qu’on reste amis... (2005), Nos jours heureux (2006) et ensuite leur est arrivé Intouchables (2011). Le truc qui leur tombe sur la tête, qui est au delà du normal, ça aurait pu complètement les bousculer. Le succès à ce niveau là c'est pire que l'échec. Je les ai retrouvé, c'est les même mecs. Je le dis sincèrement, c'est les meilleurs. Dans 30 ans, je pense qu'il y a des jeunes acteurs qui me diront que j'ai joué avec Nakache-Toledano comme moi j'ai dis à des acteurs qu'ils ont joué avec Claude Sautet, avec Yves Robert... Ils marqueront leur époque, c'est certain". 

Jean-Paul Rouve a trouvé sa place au cœur cette bande de comédiens venus de tous horizons : théâtre, télé et bien sûr cinéma. "C'est des chapelles qu'on se fait. Ça n'existe pas, estime le comédien. C'est juste des acteurs qui arrivent. Et si l'acteur est généreux, s'il a envie de jouer avec l'autre et pas jouer pour soi, c'est ça qui compte. On fait la même chose, on fait exactement le même métier". 

Éric et Olivier ne savaient pas du tout si j'étais capable de chanter.

Gilles Lellouche
Partager la citation

Il y a aussi un personnage très amusant, c'est James, le chanteur de l'orchestre du mariage, joué par Gilles Lellouche. Irrésistible en crooner de sous-préfecture : dragueur, bonimenteur, égocentrique mais lui aussi terriblement attachant. "Ce type, à 18 ans, rêvait de remplir Bercy. Ce n'est pas le cas. Mais tous les samedis soirs, il a sa petite fenêtre de tirs et entre 22 heures et 3 heure du matin, c'est une star, en tout cas dans sa tête, explique l'acteur. J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour les types qui jouent de la guitare dans la rue ou qui jouent avec leur groupe dans des bars avec 30 personnes. J'ai eu la chance de pouvoir répéter, chanter, m'entraîner avec un groupe qui sont des stars de mariage. Ce sont des gens qui ont un talent monstre, qui sont des supers musiciens, des supers chanteurs. Ils font le même métier que les autres mais peut être avec un peu moins de chances mais en tout cas au moment où ils jouent pour les gens, ils y croient, ils y sont". 

Et c'est Gilles Lellouche qui chante dans le film, notamment avec cette reprise gentiment massacrée d'Eros Ramazzotti. Un comédien surpris par ses propres capacités vocales. "J'ai pris énormément de plaisir parce que j'étais entouré de gens bienveillants qui m'ont dit que c'était vraiment pas mal et que je me fasse confiance, explique le comédien. Je pense que Éric et Olivier ne savaient pas du tout si j'étais capable de chanter. Je pense qu'ils avaient même prévu que ce soit quelqu'un qui me double. Puis on fait un test dans un studio et ils m'ont dit 'Merde, tu te démerdes bien'. Moi-même je ne le savais absolument pas, c'était un saut dans le vide mais en travaillant avec Éric et Olivier, je savais que j'allais être rattrapé".  

Gilles Lellouche, Jean-Paul Rouve, Jean-Pierre Bacri et tant d'autres dans l'excellent film d'OIivier Nakache et Éric Toledano, Le Sens de la fête, un des cartons annoncés de cet automne au cinéma et ce serait amplement mérité : sortie mercredi 4 octobre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Jean-Paul ROUVE Gilles Lellouche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790309606
Bacri, Rouve et Lellouche racontent les coulisses du "Sens de la fête"
Bacri, Rouve et Lellouche racontent les coulisses du "Sens de la fête"
REPLAY - RENCONTRES - À deux jours de la sortie du nouveau film d'Olivier Nakache et Éric Tolédano, mercredi 4 octobre, les acteurs reviennent sur ce film événement, l'un des cartons annoncés de cet automne.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/bacri-rouve-et-lellouche-racontent-les-coulisses-du-sens-de-la-fete-7790309606
2017-10-02 12:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vre5tmd7t0mfaAH59VMBWQ/330v220-2/online/image/2017/1002/7790310674_olivier-nakache-jean-paul-rouve-jean-pierre-bacri-gilles-lellouche-et-eric-toledano.jpg