3 min de lecture Whitney Houston

Whitney Houston, Elvis Presley, Tupac... Comment les hologrammes pourraient bouleverser l'industrie musicale

DÉCRYPTAGE - Whitney Houston est décédée. Elle sera pourtant en tournée dans le monde entier en 2016. Un tour de force rendu possible par la technologie des hologrammes, qui risque de changer notre conception du live.

En 2012, le rappeur Tupac (à droite), décédé en 1996, était apparu sous forme d'hologramme à un concert de Dr. Dre et Snoop Dogg
En 2012, le rappeur Tupac (à droite), décédé en 1996, était apparu sous forme d'hologramme à un concert de Dr. Dre et Snoop Dogg Crédit : Christopher Polk / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
martincadoret
Martin Cadoret

Vous n'avez jamais vu de concert de John Lennon, Elvis PresleyMichael Jackson et vous êtes fait une raison : ces artistes sont décédés depuis plusieurs années. Ils pourraient toutefois faire leur retour et écumer les scènes du monde entier... sous la forme d'hologrammes. Des entreprises d'effets spéciaux se chargent déjà de créer des personnages virtuels à l'effigie d'anciennes idoles. Cette technologie sera d'ailleurs utilisée pour faire revivre Whitney Houston le temps d'une tournée qui aura lieu dès 2016.

L'idée de faire jouer des artistes décédés peut sembler brillante mais suscite des interrogations. Le public va-t-il suivre ? Les producteurs de spectacles peuvent-ils se réapproprier allègrement l'image des morts ? Faut-il trouver cela génial ou morbide ?

Un réservoir inépuisable d'artistes morts

Le potentiel des hologrammes est illimité. Il suffit de puiser dans le catalogue bien fourni des icônes décédées. Après Whitney Houston, d'autres stars pourraient revenir en concert. Hologram USA, l'entreprise en charge de la tournée de la diva disparue, prévoit déjà de ressusciter Buddy HollyRoy Orbison ou encore Patsy Cline. Et l'année prochaine, Elvis Presley sera de retour sur scène à Las Vegas. Pour le responsable de Luminary Group, qui gère l'image de nombreuses personnalités, cette technologie a un énorme potentiel commercial. "Est-ce que ce marché peut dépasser des dizaines de millions de dollars ? Oui, bien sûr. Est-ce que ça peut atteindre le milliard ? Peut-être", avait confié Jonathan Faber au Hollywood Reporter.

À lire aussi
Whitney Houston lors d'un concert à Bercy le 18 mai 1999 people
Whitney Houston : "Le pire démon, c'est moi-même"

Une question encore inédite pour les tribunaux français

L'utilisation d'un hologramme pose la question de la responsabilité de ses actes et propos. S'il venait à choquer le public, l'affaire pourra-t-elle finir devant les tribunaux ? Jamais les juges français n'ont eu à se pencher sur de tels cas. Selon Naïma Alhayane Rogeon, avocate spécialisée dans les rapports entre numérique et industries créatives, "il n'y a pas besoin de changer la loi. On peut résoudre cette question avec un contrat, qui dirait ce que l'hologramme fera et ne fera pas. Sachant que sinon, les ayants-droits peuvent considérer qu'il y a un préjudice." Et dans ce cas, des procès d'un genre nouveau pourraient bien se tenir.

Une technologie qui risque de diviser les fans

Les hologrammes devraient créer de forts clivages chez les fans. Certains se réjouiront d'assister enfin à une performance de leur artiste préféré et verront le concert comme un hommage. D'autres trouveront le spectacle déplacé. C'était le cas pour l'apparition de Tupac Shakur au concert de Dr Dre à Coachella, en 2012. "Comment ça va Dre", interpellait l'hologramme du roi du rap, disparu en 1996. Sauf que Tupac s'était fâché avec le rappeur quelques années avant sa mort. Des fans ont donc crié au scandale, clamant que le vrai Tupac n'aurait jamais fait cela s'il avait été vivant.

De nouvelles possibilités créatives

>
M.I.A. & Janelle Monae Hologram Performance

Les hologrammes ne sont pas réservés qu'aux artistes décédés. Ils peuvent aussi permettre à des contemporains de nouvelles possibilités de mises en scène. De quoi pousser un cran plus loin des performances comme celles de Beyonce, qui avait joué We Run The World aux Billboard Awards, parfaitement synchronisée avec ses doubles à l'écran. Les artistes pourraient ainsi se dédoubler et jouer sur la confusion entre réel et fiction. Cette technologie pourrait également rendre beaucoup plus intéressante les duos sur scène. Deux artistes séparés géographiquement pourraient ainsi interpréter leur(s) chanson(s). Jusqu'à récemment, cette performance se limitait à l'utilisation de la vidéo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Whitney Houston Concert Technologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779730466
Whitney Houston, Elvis Presley, Tupac... Comment les hologrammes pourraient bouleverser l'industrie musicale
Whitney Houston, Elvis Presley, Tupac... Comment les hologrammes pourraient bouleverser l'industrie musicale
DÉCRYPTAGE - Whitney Houston est décédée. Elle sera pourtant en tournée dans le monde entier en 2016. Un tour de force rendu possible par la technologie des hologrammes, qui risque de changer notre conception du live.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/whitney-houston-elvis-presley-tupac-comment-les-hologrammes-pourraient-bouleverser-l-industrie-musicale-7779730466
2015-09-18 10:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ILYM0aXhwIXEV1Pz7ZROkg/330v220-2/online/image/2015/0917/7779756352_en-2012-le-rappeur-tupac-a-droite-decede-en-1996-etait-apparu-sous-forme-d-hologramme-a-un-concert-de-dr-dre-et-snoop-dogg.jpg