2 min de lecture Le Grand Studio RTL

VIDÉO - Océanerosemarie interprète un sketch de son spectacle dans Le Grand Studio RTL Humour

L'auteure et comédienne joue "Chatons violents", tous les mardis et mercredis à 20h, à la Comédie des Boulevards à Paris.

Océanerosemarie dans Le Grand Studio RTL Humour
Océanerosemarie dans Le Grand Studio RTL Humour Crédit : Fred Bukajlo - Abaca Press
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL


Océanerosemarie présente un sketch de son nouveau spectacle, Chatons violents, dans Le Grand Studio RTL Humour, où l'humoriste parle de son milieu d'origine : "les Bons Blancs Bobos". Chatons violents évoque les chatons, les Parisiens qui s’exilent à Marseille, le racisme de gauche et même le message de Jésus. Elle le joue à la Comédie des boulevards, à Paris, tous les mardis et mercredis à 20h jusqu'au 1er avril, puis du jeudi au samedi à 21h30.

Égratiner les "bons blancs bobos"

"Ça commence avec un couple qui achète un chaton. Finalement, ça parle un peu de tous ces gens de gauche. Les bobos, ça ne veut pas dire grand chose. C'est pour cela que je les ai appelés les 'B.B.B.', les bons blancs bobos, parce qu'ils sont sûrs d'être des gens bien et irréprochables. Ils sont de gauche, et pensent que ça suffit."


"En France, on ne parle pas assez du 'privilège blanc', qui est beaucoup étudié dans d'autres pays, comme les États-Unis", estime-t-elle. "Il y a cette inconscience du privilège, du fait qu'on a du réseau tout le temps. On se construit avec ce privilège, sans en avoir conscience. Tu adores ta femme de ménage Fatima, mais tu ne te rends pas compte qu'elle pourrait être au même niveau que toi, parce qu'elle est aussi intelligente que toi."

En France, on ne parle pas assez du "privilège blanc".

Océanerosemarie
Partager la citation

"C'est pour cela que je voulais en parler. On connaît le racisme avéré, avec des gens qui luttent contre. Mais le racisme inconscient, plus subtil, je pense qu'il faut en parler aussi. Il est très fort, parce que structurel. Pour moi, il est encore plus menaçant", affirme Océanerosemarie.

Un premier one-woman-show sur son homosexualité

À lire aussi
Jarry présente un extrait de son spectacle dans "Le Grand Studio RTL Humour" Le Grand Studio RTL
VIDÉO - Jarry présente un extrait de son spectacle dans "Le Grand Studio RTL Humour"

Océanerosemarie est née en 1977 à Paris. Après avoir étudié les lettres à la Sorbonne, elle quitte la capitale pour Marseille et se lance dans l'industrie musicale. Elle travaille alors au sein de la salle de concert Le Moulin.

En parallèle, elle sort deux albums sous le pseudonyme Oshen : Don Juan (2005) et Je ne suis pas celle (2007), qu'elle défend à travers l'Europe, et au Québec. 

En 2009, elle quitte les salles de concert pour rejoindre les planches des théâtres. Elle se tourne vers la comédie, et écrit son premier one-woman-show : Océanerosemarie : la lesbienne invisible. Elle ne se défait pas totalement de la musique, puisqu'elle interprète quelques titres sur scène. Lancé en 2009, il fait l'objet de plus de 550 représentations, attirant 40.000 spectateurs.

Océane Michel y raconte avec dérision comment sa féminité empêchent les autres d'accepter son homosexualité. Le spectacle est même décliné en bande-dessinée en octobre 2013, sous le crayon de Sandrine Revel. Elle écrit deux livres déclinant le thème de La lesbienne invisible : Ma cuisine lesbienne (2012) et Le guide pratique du mariage homo (2012).

Prochaine étape pour Océanerosemarie : le grand écran. "Je suis en train de préparer un long-métrage pour le cinéma, et on espère tourner à la rentrée", révèle-t-elle dans Le Grand Studio RTL Humour

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le Grand Studio RTL Laurent Boyer Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants