1 min de lecture Culture

Cambodge : les Etats-Unis restituent une statue khmère millénaire à son pays

La justice new-yorkaise a annoncé mercredi la restitution au Cambodge d'une statue millénaire.

Le "Duryodhana bondissant", statue khmer du Xe siècle, interceptée en 2011 aux États-Unis peu avant une vente aux enchères
Le "Duryodhana bondissant", statue khmer du Xe siècle, interceptée en 2011 aux États-Unis peu avant une vente aux enchères Crédit : AFP / STAN HONDA
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Une statue millénaire considérée par les experts comme un chef-d'oeuvre de l'art khmer sera restituée au Cambodge trois ans après sa saisie avant une vente aux enchères. C'est ce que vient de décider la justice new-yorkaise ce mercredi.

Le "Duryodhana bondissant", statue du Xe siècle, avait été volée sur le site de Koh Ker, au nord du Cambodge, en 1972, et vendue une première fois aux enchères à Londres en 1975. Elle aurait dû l'être à nouveau à New York le 24 mars 2011, mais la vente avait été bloquée, suite à une demande des autorités cambodgiennes via l'Unesco.

"Renvoyer la statue là où est sa place"

Lors d'une cérémonie en présence du vice-Premier ministre du Cambodge Sok An, le procureur de Manhattan Preet Bharara s'est réjoui mercredi de la restitution d'une "pièce d'art inestimable, partie inestimable de l'histoire culturelle du Cambodge".

Pour obtenir sa restitution, ses services n'avaient pas hésité à déposer une plainte au civil en avril 2012, un an après le blocage de la vente prévue chez Sotheby's à New York. "Après presque deux ans de procédure, nous sommes heureux d'annoncer que les vendeurs ont accepté de la renvoyer là où est sa place, au Royaume du Cambodge", a-t-il ajouté.

Une épopée du monde indianisé

À lire aussi
Laurent Ruquier dans "Les Grosses Têtes" Les Grosses Têtes
Le Best of des Grosses Têtes du dimanche 6 octobre

Le "Duryodhana bondissant", une statue de grès d'1m58 et près de 110 kg, faisait partie d'un groupe sculpté de deux lutteurs, représentant un épisode célèbre de l'une des deux grandes épopées du monde indianisé. La deuxième statue, "Bhima", avait été achetée en 1976 par le musée Norton Simon de Pasadena (Californie).

Après plusieurs mois de discussions, le musée californien a lui aussi accepté de restituer cette statue au Cambodge, a annoncé mercredi le vice-Premier ministre cambodgien à New York. Le retour du "Duryodhana" est prévu début juin, le temps d'organiser le transfert.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Culture Art États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants