1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Stéphane Bern : "Si je ne sers à rien, je pars, je ne vais pas faire une ‘hulotte’"
1 min de lecture

Stéphane Bern : "Si je ne sers à rien, je pars, je ne vais pas faire une ‘hulotte’"

INVITÉ RTL - L'animateur chargé d'une mission sur le patrimoine prévient qu'il se laisse jusqu'à la fin de l'année pour savoir s'il quittera, ou non, la fonction qu'Emmanuel Macron lui avait confiée.

Emmanuel Macron et Stéphane Bern, le 31 mai 2018
Emmanuel Macron et Stéphane Bern, le 31 mai 2018
Crédit : Christophe Petit Tesson / POOL / AFP
Stéphane Bern : "Si je ne sers à rien, je pars, je ne vais pas faire une 'hulotte'"
03:54
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

Stéphane Bern menace de claquer la porte. L'animateur a prévenu, vendredi 31 août, qu'il quitterait sa mission sur le patrimoine si aucun effort n'est fait par le gouvernement pour soutenir le patrimoine. "C’est un avertissement, un signal d’alarme", explique Stéphane Bern au micro de RTL ce samedi 1er septembre.

"Ça me navre de voir qu’on n’en fait pas plus, c’est une cause nationale. Je sers à quelque chose ou je ne sers à rien ? Et dans ce cas-là, je partirai. Je ne voulais pas faire de coup d’éclat. J’ai simplement, par une petite phrase, dit ‘écoutez, franchement si je ne sers à rien, je pars, je ne vais pas faire une ‘hulotte’", explique l'animateur qui indique qu'il quittera sa mission en décembre si les choses n'évoluent pas.

S'il assure qu'Emmanuel Macron le soutient, le problème pour Stéphane Bern est que les actes ne suivent pas forcément les propos. "Je vois qu'on est prêt à distribuer 450 millions pour le Grand Palais à Paris, alors que les églises de nos campagnes sont en train de demander grâce, parce que personne ne vient à leur secours", explique Stéphane Bern, qui souhaite "un élan national pour le patrimoine."

Et de prévenir : "Si à la fin de l'année, je vois que j'ai échoué, et bien, je partirai discrètement (...), j'aurais essayé de faire quelque chose pour défendre et sauver mon pays, en tout cas le patrimoine qui est en danger."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/