2 min de lecture François Hollande

Harlem Désir : de la tête du PS aux Affaires européennes

VIDÉOS - Celui qui refusait de quitter la tête du PS a trouvé une porte de sortie : Harlem Désir est entré au gouvernement en tant que secrétaire d'Etat aux Affaires européennes. Revivez les événements de cette nomination polémique.

Harlem Désir à Paris le 7 décembre 2013.
Harlem Désir à Paris le 7 décembre 2013. Crédit : AFP / THOMAS SAMSON
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier
Journaliste RTL

Un jeu de chaise musicale qui fait polémique. Harlem Désir a été nommé secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, mercredi 9 avril. Une nomination destinée à libérer la tête du PS, et qui restera comme la seule ombre au tableau de la première semaine de Manuel Valls en tant que premier ministre. 

Lundi : Désir refuse de lâcher le PS

Harlem Désir a commencé la semaine bien accroché à son siège de premier secrétaire du parti Socialiste. Et ce malgré la débâcle des municipales et les appels à un renouveau lancés par des personnalités comme Henri Emmanuelli et Frédéric Cuvillier. Dès vendredi 4 avril, il a repoussé la tenue d'un congrès extraordinaire.

>
"Il était urgent de remplacer Harlem Désir" Crédit Média : RTL | Date :

Mardi : premières rumeurs

Mardi soir, le Canard enchaîné est le premier à vendre la mèche. Selon l'hebdomadaire, François Hollande estime que "le parti ne travaille pas" et qu'il faut changer de premier secrétaire. Parmi les scénarios envisagés : lui confier un secrétariat d'État aux Affaires européennes et le remplacer par Jean-Christophe Cambadélis.

>
VIDÉO - Cambadélis à la tête du PS : "Une question d'équilibre des forces" Crédit Média : RTL.fr | Date :

Mercredi : nomination aux Affaires européennes

Mercredi, les prévisions du Canard enchaîné sont confirmées : Harlem Désir est nommé secrétaire d'État aux Affaires européennes et affirme qu'il a proposé le nom de Jean-Christophe Cambadélis pour lui succéder à la tête du PS.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
François Hollande et Bernard Combes élections municipales
Résultats municipales 2020 à Tulle : le maire sortant Bernard Combes réélu

Une "exfiltration" du PS et une nomination dans le gouvernement en guise de lot de consolation qui ne sont pas sans faire grincer les dents à droite comme à gauche. Certains pointent par ailleurs les absences répétées d'Harlem Désir au parlement  européen.

>
VIDÉO - Harlem Désir au gouvernement : "C'est quand même étrange", estime Alba Ventura Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :

Jeudi : la revanche de Cambadélis

Jeudi, sur RTL, Jean-Christophe Cambadélis temporise et assure qu'il n'est pas "encore" premier secrétaire du Parti socialiste. Il ajoute qu'Harlem Désir a "échoué".

>
VIDÉO - Harlem Désir "n'a pas réussi", selon Jean-Christophe Cambadélis Crédit Média : RTL.fr | Date :
La rédaction vous recommande

Vendredi : Hollande défend Désir

Vendredi,  c'est François Hollande qui fait dire par son entourage que la nomination d'Harlem Désir est "tout à fait légitime" et que l'intéressé lui-même voulait quitter le PS.

>
VIDÉO - Les indiscrétions de l'Élysée sur la politique de François Hollande Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :

Samedi : le sondage sanction

Samedi, on apprend que 79% des Français désapprouvent la nomination de Harlem Désir … et que seuls 35% d'entre eux connaissent Jean-Christophe Cambadélis. Une sanction pour l'exécutif à quelque semaines des Européennes.

>
Harlem Désir promu parce qu'il a trop bien échoué Crédit Image : RTL | Crédit Média : Éric Zemmour | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Harlem Désir Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants