2 min de lecture Politique

Harlem Désir secrétaire d'État aux Affaires européennes, une sanction-promotion

DÉCRYPTAGE - Nommé secrétaire d'État aux Affaires européennes, Harlem Désir pourrait vaincre ou échouer. Un cadeau empoisonné offert par François Hollande.

François Hollande et Harlem Désir à l'époque premier secrétaire d'État, le 17 juin 2012 à Paris
François Hollande et Harlem Désir à l'époque premier secrétaire d'État, le 17 juin 2012 à Paris Crédit : AFP PHOTO / FRED DUFOUR
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Le nouveau gouvernement de François Hollande est désormais au complet avec 16 ministres et 14 secrétaires d'État. Cependant, une nomination fait polémique. Harlem Désir est le nouveau secrétaire d'État aux Affaires Européennes. Quand certains y voient une promotion pour l'ancien premier secrétaire du PS, d'autres estiment que ce poste est une sanction

Fragilisé par l'affaire Leonarda

Depuis le revers de la gauche aux élections municipales du mois dernier, l'ex-patron de SOS Racisme était très critiqués lorsqu'il était à la tête du PS. 

Son sort était scellé depuis l'affaire Leonarda et le fiasco médiatique qu'elle a entraîné. Le 19 octobre dernier, François Hollande intervient à la télévision pour permettre à l'adolescente de revenir en France, mais seule

Mais dans les minutes qui suivent, Harlem Désir déclare que tous les enfants de la famille Dibrani doivent être accueillis dans l'Hexagone. Le chef de l'État ne pardonnera jamais ce couac spectaculaire au premier secrétaire du parti socialiste. 

On vous jette dans la piscine, soit vous nagez et c'est bon, soit vous vous noyez.

Sophie Dessus, député PS
Partager la citation
À lire aussi
religions
François Hollande : "La laïcité n'est pas contre les musulmans"

Désormais, se pose la question de savoir comment le débrancher. Faut-il lui faire porter le chapeau de la vague bleue aux élections municipales ? Harlem Désir s'accroche encore mais avec la pression qui monte, il n'a plus le choix : sortir par le haut ou bien être renversé à Solférino.

Le poste de secrétaire d'État est une sanction-promotion que les députés PS ont bien du mal à défendre. Christian Paul n'a pas "trouvé que Harlem Désir avait permis au PS de jouer tout son rôle". Quant à Sophie Dessus, elle estime que l'"on vous jette dans la piscine, soit vous nagez et c'est bon, soit vous vous noyez". 

Mauvais élève au Parlement européen

Ce transfert a priori légitime pour cet eurodéputé qui siège à Strasbourg depuis 15 ans, est entaché par les statistiques. Il est en effet l'un des députés les plus absents au Parlement européen. Son poste ressemble à un cadeau empoisonné.

>
Le cadeau empoisonné de François Hollande à Harlem Désir Crédit Média : Yaël Goosz | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Info Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants