1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. 70e anniversaire du Débarquement : les petits impairs de François Hollande avec Elizabeth II
1 min de lecture

70e anniversaire du Débarquement : les petits impairs de François Hollande avec Elizabeth II

DÉCRYPTAGE - Le Président n'a pas tout à fait respecté le protocole anglais lorsqu'il a accueilli la reine Elizabeth II à Paris.

François Hollande serre la main de la reine Elizabeth II, jeudi 5 juin 2014.
François Hollande serre la main de la reine Elizabeth II, jeudi 5 juin 2014.
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier

Quand la reine d'Angleterre est dans les parages, mieux vaut avoir bien révisé le protocole. Depuis l'arrivée d'Elizabeth II en France jeudi 5 juin pour le 70e anniversaire du Débarquement, François Hollande a déjà commis quelques impairs, comme d'autres chefs d'État avant lui.

On ne touche pas la reine

Lorsque la reine est arrivée, François Hollande lui a tendu la main pour la saluer, ont rapporté plusieurs médias. Or, le protocole veut qu'on ne touche pas Sa Majesté tant que ce n'est pas elle qui tend la main. 

François Hollande n'est pas le seul à avoir commis ce type d'impair. En 1972, Georges Pompidou avait fait une "gaffe diplomatique" en donnant le bras à la reine pour l'aider à monter les marches de l'Elysée. 

On ne s'assoit pas en premier dans la voiture

François Hollande a fait une autre erreur : il s'est assis en premier dans la voiture, souligne le journaliste Dominique de Montvalon sur Twitter.

À lire aussi

La voiture est décidément une source d'embarras : François Hollande a dû renoncer à son idée de partager son habituelle Citroën DS5 avec la reine, car le plafond du véhicule risquait d'être trop bas pour le chapeau royal. C'est ainsi que le choix s'est finalement porté sur une Renault Velsatis.

On reste calme

Ce vendredi, la famille royale est invitée au déjeuner des chefs d'État au château de Bénouville, près de Bayeux. Les grands de ce monde devront bien se tenir : Elizabeth II n'aime pas la démesure. En 2009, lors du G20 à Londres, Silvio Berlusconi s'était fait houspiller par la reine en personne parce qu'il parlait trop fort lors de la traditionnelle "photo de famille". 

Mais Barack Obama détient à ce jour la palme de la gaffe, pour avoir lancé un toast au cours d'un dîner officiel alors que l'orchestre jouait l'hymne anglais. Un moment (très) gênant.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.