2 min de lecture Michel Fourniret

"Pour moi, mes parents sont déjà morts", dit le fils de Michel Fourniret

Michel Fourniret a souhaité reprendre contact avec son fil Selim, depuis la prison d'Ensisheim. Mais le jeune homme considère ses parents comme morts.

Michel Fourniret, à la sortie du commissariat de police de Dinant, le 8 juillet 2004
Michel Fourniret, à la sortie du commissariat de police de Dinant, le 8 juillet 2004 Crédit : GERARD CERLES / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Enfant, il servait à appâter les victimes de Michel Fourniret. Selim Fourniret est le fils du tueur en série français et de sa complice Monique Olivier. Âgé de 25 ans, il vit désormais dans les Alpes-Maritimes, sous une nouvelle identité

Un lourd passé qu'il cache

Son enfance et son héritage sont "très durs à porter", confie-t-il à VSD. Et pour cause, son père a tué, entre 1987 et 2001, quatre mineurs et trois jeunes femmes en France et en Belgique. "J’y repense très souvent lors des moments de solitude. Cela me hante, notamment à l’époque des fêtes, quand tout le monde se retrouve en famille", ajoute-t-il.

Selim Fourniret n’a plus de famille. Il est qualifié "d’‘accident’ par sa mère et peu aimé de son père", rapporte le magazine. "Pour moi, mes parents sont déjà morts", lâche le jeune homme.

À lire aussi
Le tueur en série Michel Fourniret a avoué en 2018 deux nouveaux meurtres l'heure du crime
Farida Hamiche : La victime oubliée ?

La découverte de l'identité de son père

C’est à l’âge de 14 ans que le jeune garçon découvre la vérité sur son père. "C’était le jour de son arrestation. […] C’est en regardant la télé que j’ai enfin compris", explique-t-il.

"Quand j’ai entendu parler de braquages, je me suis dit que j’étais le fils d’un gangster. En réalisant qu’il n’allait pas rentrer de sitôt, j’ai surtout ressenti de la joie. Je n’aimais pas mon père", ajoute Selim Fourniret.
 

La police n'a jamais été là pour moi

Selim Fourniret, fils de Michel Fourniret et Monique Olivier
Partager la citation

Après avoir dénoncé Michel Fourniret à la police, c’est au tour de Monique Olivier d’être arrêtée. Selim s’est donc retrouvé livré à lui-même. "La police n’a jamais été là pour moi", explique-t-il à VSD. Il ajoute s’être "retrouvé seul dans la maison". Il restera ainsi pendant une semaine, avant que son oncle ne vienne le récupérer.

De retour dans le monde réel

Son "sauveur", comme il le qualifie, sera son demi-frère Michael qui le prendra avec lui sur la Côte d’Azur. Il deviendra son tuteur légal alors qu’il n’est âgé que de 23 ans. 

Selim Fourniret s’est "vite replongé dans les études". "Toute cette histoire aura au moins eu le mérite de m’avoir fait basculer dans le monde réel", confie le jeune homme.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michel Fourniret Faits divers Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770613817
"Pour moi, mes parents sont déjà morts", dit le fils de Michel Fourniret
"Pour moi, mes parents sont déjà morts", dit le fils de Michel Fourniret
Michel Fourniret a souhaité reprendre contact avec son fil Selim, depuis la prison d'Ensisheim. Mais le jeune homme considère ses parents comme morts.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/pour-moi-mes-parents-sont-deja-morts-dit-le-fils-de-michel-fourniret-7770613817
2014-03-20 16:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/razvjdTncWvJnY6oYINf-A/330v220-2/online/image/2014/0320/7770615995_michel-fourniret-a-la-sortie-du-commissariat-de-police-de-dinant-le-8-juillet-2004.jpg