1 min de lecture Hautes-Alpes

Hautes-Alpes : 7 morts et un blessé dans une avalanche dans le massif des Écrins

Sept corps ont été retrouvés et un autre alpiniste est blessé. L'avalanche s'est déclenchée vers midi au Dôme de neige des Écrins.

>
Hautes-Alpes : au moins 7 morts dans une avalanche dans le massif des Écrins Crédit Image : AFP / JEAN-PIERRE CLATOT | Crédit Média : Serge Pueyo / RTL | Durée : | Date :
Serge Pueyo et Aymeric Parthonnaud

Sept alpinistes sont morts emportés par une avalanche qui s'est déclenchée mardi 15 septembre à la mi-journée dans le massif des Écrins, sur la commune de Pelvoux, a-t-on appris auprès de la préfecture des Hautes-Alpes. "Il y a eu une avalanche au Pelvoux. Il y a des victimes. Il y aurait plusieurs décédés", a indiqué le préfet des Hautes-Alpes Pierre Besnard.

Le drame a été signalé par le gardien du refuge des Écrins. Une fois sur place, les secouristes du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon ont rapidement localisé cinq corps sans vie. Un alpiniste a revanche survécu et n'est que blessé. Les deux derniers disparus ont été retrouvés décédés dans l'après-midi. Toutes les victimes sont étrangères, de nationalité tchèque ou allemande.

Le miraculé opéré d'une fracture du fémur

Il semble que ce soit une plaque à vent, c'est-à-dire une accumulation de neige, qui ait cédé au passage des trois cordées. "À cette altitude, les conditions sont hivernales. Dans les jours qui ont précédé l'avalanche, il y a eu d'importances chutes de neige avec des cumuls de 80 centimètres à 1 mètre. C'est une avalanche assez importante. Ça s'étend sur plus de 250 mètres de long", explique le capitaine Nicolas Colombani de la PGHM au micro de RTL.

Une chapelle ardente a été dressée à Briançon. Un numéro de téléphone unique à destination du public a été mis en place : le 0811 000 605. Quant à l'alpiniste survivant, il est opéré à l'hôpital d'une fracture du fémur. C'est un véritable miraculé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hautes-Alpes Avalanche Montagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants