1 min de lecture Faits divers

Cocaïne disparue à la PJ de Paris : la récente attitude du suspect intéresse les enquêteurs

DÉCRYPTAGE - Un brigadier a été interpellé samedi après la disparition de 52 kg de cocaïne au 36, quai des Orfèvres. Il est toujours en garde à vue ce dimanche.

L'entrée de la PJ parisienne au 36 quai des Orfèvres
L'entrée de la PJ parisienne au 36 quai des Orfèvres Crédit : JOEL SAGET / AFP
Georges Brenier et Raphaël Bosse-Platière

La Police des polices a de très nombreuses questions à poser au brigadier interpellé samedi 2 août et placé en garde à vue jusqu'à mercredi 6 août, après la disparition de 52 kg de cocaïne au 36 quai des Orfèvres. 

Les témoignages et l'exploitation de la vidéo-surveillance ont permis d'identifier rapidement le suspect, qui a nié les faits qui lui sont reprochés lors de sa première audition par les enquêteurs. Mais si ces derniers sont convaincus d'avoir "le bon suspect", de nombreuses questions sont en suspend, notamment concernant son mobile : travaillait-il pour le compte de trafiquants ? A-t-il cherché tout seul à écouler ces 52 kilos de cocaïne ? 

Pour le moment, la drogue n'a toujours pas été retrouvée. Des experts informatiques et des policiers financiers ont été appelés en renfort pour analyser en urgence les disques durs de ses ordinateurs et les mouvements financiers sur son compte bancaire.

Le 36 menacé de dissolution

À lire aussi
Les sauveteurs d'Agon-Coutainville, dans la Manche. Dunkerque
Manche : un nageur porté disparu, les recherches interrompues

Samedi matin, quelques heures à peine avant son interpellation, il appelait encore ses collègues pour faire le point sur les dossiers en cours, selon une source policière. La plupart des policiers interrogés par l'AFP faisaient part de leur "incrédulité" et évoquaient "un coup de tonnerre, un électrochoc si le vol est avéré". 

Le suspect décrit comme un "beau gosse", est considéré comme "quelqu'un de confiance", plutôt "passe-muraille", selon des sources policières, mais beaucoup "se posent des questions sur son attitude récente". Mais d'après nos informations, au moins deux récentes opérations avaient récemment échoué au dernier moment.

La hiérarchie du 36 est donc effrayée de trouver de très désagréables réponses à ses questions. Et c'est toute la Brigade des stupéfiants qui se retrouve désormais au centre des regards, avec des menaces de dissolution au-dessus de sa tête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police Drogue
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7773568687
Cocaïne disparue à la PJ de Paris : la récente attitude du suspect intéresse les enquêteurs
Cocaïne disparue à la PJ de Paris : la récente attitude du suspect intéresse les enquêteurs
DÉCRYPTAGE - Un brigadier a été interpellé samedi après la disparition de 52 kg de cocaïne au 36, quai des Orfèvres. Il est toujours en garde à vue ce dimanche.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/cocaine-disparue-a-la-pj-de-paris-la-recente-attitude-du-suspect-interesse-les-enqueteurs-7773568687
2014-08-03 09:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/alOZBNkq3XgLMC1MIIjp3w/330v220-2/online/image/2014/0803/7773568757_l-entree-de-la-pj-parisienne-au-36-quai-des-orfevres.jpg