1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Charente-Maritime : un kiné envoie 6 personnes à l'hôpital après les avoir intoxiquées
1 min de lecture

Charente-Maritime : un kiné envoie 6 personnes à l'hôpital après les avoir intoxiquées

Le professionnel du centre de balnéothérapie était en charge du traitement de l'eau.

Un centre de balnéothérapie (illustration)
Un centre de balnéothérapie (illustration)
Crédit : Sipa
Ambre Deharo
Ambre Deharo

Six patients et un kinésithérapeute ont été hospitalisés le 27 octobre dernier après un passage dans un espace de balnéothérapie de Gémozac, près de Saintes. Tous ont été intoxiqués au chlore, rapporte Ouest-France. Le maire de la ville a expliqué qu'en fin de matinée ce jeudi-là, un des kinésithérapeutes du centre médical "s'est trompé de bidons en réapprovisionnant en produits chimiques le système de traitement de l'eau de l'espace balnéothérapie" de ce pôle santé. 

Selon l'édile de la ville, cette confusion a conduit à une réaction chimique. "Un nuage de chlore s'est formé et sept personnes l'ont inhalé", a-t-il ajouté. Dont le professionnel de santé à l'origine de la mégarde. Intoxiqués par les émanations, les sept individus ont été transférés vers les hôpitaux de Jonzac et Saintes, où ils ont été placés sous surveillance médicale. Les secours ont cependant précisé que leur état de santé n'était pas inquiétant, précise Ouest-France. Dans un même temps, environ trente pompiers ont été envoyés au centre de balnéothérapie afin de traiter l'incident. Parmi eux, des "spécialistes en risque technologique", qui sont intervenus sous scaphandres de protection.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire