1 min de lecture Aveyron

Aveyron : chaque jour, il boit une bouteille de pastis en allant au travail

Un homme de 52 ans a été condamné à 10 mois de prison pour récidive d'alcool au volant. Depuis des années, il a pris l'habitude de vider une bouteille de pastis sur le trajet du travail.

Un gendarme effectue un test d'alcoolémie. (Illustration)
Un gendarme effectue un test d'alcoolémie. (Illustration) Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

"Qui a bu boira", dit le proverbe. Il qualifie parfaitement l'habitude de cet homme de 52 ans, interpelé par les gendarmes pour alcoolémie au volant le 24 mai dernier près du village de La Cavalerie dans l'Aveyron. Problème, ce n'est pas la première fois qu'il se fait prendre.

À chaque fois qu'il se rend au travail et depuis plusieurs années, l'homme a pris pour habitude de boire une bouteille entière de pastis tout en conduisant, rapporte le site CentrePresse.fr. Contrôlé en récidive pour la quatrième fois, le quinquagénaire a été immédiatement placé en cellule.

Devant les juges, le prévenu a tenté de se défendre en évoquant ses longues périodes d'abstinences. "Toutefois, dès lors que vous retrouvez votre permis de conduire, on vous interpelle alcoolisé sur les routes", lui rétorque le juge.

Pour le procureur, si le taux d’alcoolémie était "important, surtout à l’heure où il a été contrôlé : 11 h 15". Il retient que le quinquagénaire alcoolique est avant tout "une personne malade" qui ne s'agit pas d'accabler. Pour les juges, si l'homme n'a jamais causé de dégâts par sa conduite, la récidive n'est pas tolérable. Il a été condamné à 10 mois de prison, dont 7 mois assortis de sursis puis placé sous mandat de dépôt.

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Des personnes âgées dans un Ehpad, en France (illustration) Ehpad
Maltraitances dans un Ehpad en Aveyron : une information judiciaire a été ouverte

 

Lire la suite
Aveyron Alcoolisme Circulation
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants