1 min de lecture Église

"Que vous soyez gay importe peu", répond le pape François à un jeune homosexuel

Le souverain pontife a reçu au Vatican Juan Carlos Cruz, un jeune homme victime d'abus sexuels au sein de l'Église lorsqu'il était enfant.

Le pape François, Jorge Mario Bergoglio, est le 266e pape de l'église catholique
Le pape François, Jorge Mario Bergoglio, est le 266e pape de l'église catholique Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

"Que vous soyez gay importe peu." Cette petite phrase du pape François fera date dans l'histoire du progressisme au sein de l'Église. Elle risque également de rester longtemps à l'esprit de Juan Carlos Cruz. Au mois de février et durant une semaine, le souverain pontife a reçu cet homme victime, quand il était enfant, d'abus sexuels de la part d'évêques chiliens. Juan Carlos Cruz raconte ses "heures d'entretien" dans une interview consacrée au quotidien espagnol El País.

Juan Carlos Cruz a notamment été abusé par le prêtre pédophile chilien Fernando Karadima, au cœur de l'un des plus gros scandales pédophiles de l'Église, condamné en 2011. Dans sa discussion avec le pape François, celui qui "se bat pour mettre fin aux abus sexuels" a expliqué qu'il essayait de "ne blesser personne", en évoquant son homosexualité.

La réponse du pape ne s'est pas fait attendre. "Juan Carlos, que vous soyez gay importe peu. Dieu vous a fait ainsi et vous aime ainsi. Cela n’a pas d’importance, a-t-il déclaré. Le Pape vous aime ainsi. Vous devez être heureux de ce que vous êtes". Sur son compte Twitter, Juan Carlos Cruz a déclaré qu'il "se souviendra toujours" de ces conversations avec le pape.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Église Catholiques Vatican
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants