1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentats de Boston : premières déclarations attendues le 4 mars
1 min de lecture

Attentats de Boston : premières déclarations attendues le 4 mars

Les déclarations introductives dans le procès des attentats du marathon de Boston en 2013 sont attendues le 4 mars.

Commémoration de l'attentat du marathon de Boston.
Commémoration de l'attentat du marathon de Boston.
Crédit : AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

 Les déclarations introductives dans le procès des attentats du marathon de Boston en 2013 sont attendues le 4 mars, a-t-on appris mercredi soir auprès du tribunal.

La sélection des 12 jurés et six remplaçants, qui vont devoir décider du sort de Djokhar Tsarnaev, 21 ans, seul accusé de ces attentats pour lesquels il risque la peine de mort, aura pris presque deux mois.

Tout sera en place le 4 mars

Un groupe de plus 1.300 jurés potentiels avait été initalement été convoqué au tribunal le 5 janvier, pour remplir un questionnaire. A partir de là, environ 200 personnes ont été interrogées individuellement, parmi lesquelles 70 ont été retenues. Une dernière sélection sera faite en tout début de semaine prochaine, pour parvenir au jury final.

"A ce stade nous pensons que le jury sera en place et que les propos introductifs commenceront le 4 mars à 9H00", a déclaré mercredi soir une source au tribunal. Les avocats de Tsarnaev, jeune musulman d'origine tchétchène arrivé enfant aux Etats-Unis, ont demandé en vain à trois reprises que le procès soit déplacé hors de Boston, affirmant que l'accusé ne pourrait pas être jugé équitablement dans une ville profondément marquée par les attentats

Deux bombes sur la ligne d'arrivée

À lire aussi

Les attentats de Boston (nord-est), les plus graves depuis le 11-Septembre aux Etats-Unis, avaient fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013, lorsque deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée du marathon.

Selon l'accusation, ils ont été perpétrés par Djokhar Tsarnaev et son frère aîné Tamerlan, décédé lors d'une confrontation avec la police quatre jours après les attentats

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/