1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Renault Trucks veut supprimer 591 postes dans le Rhône
1 min de lecture

Renault Trucks veut supprimer 591 postes dans le Rhône

La direction de la société française de véhicules industriels et utilitaires va restructurer son organisation commerciale.

Le groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks, a annoncé ce mardi 20 août sa décision de relocaliser en France sa production de camions en Turquie.
Le groupe Volvo, propriétaire de Renault Trucks, a annoncé ce mardi 20 août sa décision de relocaliser en France sa production de camions en Turquie.
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Olivier Repessé, délégué FO chez Renault Trucks
00:49
Frédéric Perruche & La rédaction numérique de RTL

Renault Trucks SAS, filiale du groupe Volvo en France, veut supprimer 591 postes en restructurant son organisation commerciale dans le but d'augmenter son efficacité et de réduire ses coûts, a annoncé la direction mardi dans un communiqué.

Le constructeur de poids lourds prévoit parallèlement la création de 79 postes, ramenant la perte nette à 512 emplois. "L'essentiel des postes supprimés se situerait dans les services administratifs de l'organisation commerciale" au siège de la société basée à Saint-Priest (Rhône), précise la direction qui avait convoqué une réunion extraordinaire du comité central d'entreprise mardi pour informer les syndicats.

On se demande ce que veut le groupe Volvo à part des profits à court terme pour rémunérer les actionnaires

Olivier Repessé, délégué FO

Pour Olivier Repessé, délégué FO chez Renault Trucks, cette annonce surprend au regard des bons résultats de Renault Trucks, numéro 2 mondial du poids lourd. "On est dans la destruction du groupe de par le nombre d'emplois et les postes que ça affecte, précédemment la recherche et développement, aujourd'hui les forces commerciales. On se demande ce que veut le groupe Volvo, à part des profits à court terme pour rémunérer des actionnaires assoiffés." 

Un bénéfice net qui a presque quadruplé au premier trimestre

Le groupe Volvo a déjà réduit ses effectifs de quelque 3.000 personnes en un an. Sa situation financière s'est redressée après des années difficiles en 2012 et 2013 et son bénéfice net a presque quadruplé au premier trimestre à 457 millions d'euros, avec des ventes en hausse de 14% (+35% pour celles du seul Renault Trucks). 

À lire aussi

Le groupe aux 104.000 salariés avait fait savoir à l'automne qu'il souhaitait restructurer une partie de son organisation, dans le cadre d'une stratégie d'amélioration de son efficacité et de sa rentabilité entre 2013 et 2015. Les mesures annoncées mardi en font partie: selon les syndicats, Volvo chercherait à économiser encore 350 millions d'euros dans le monde.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/