1 min de lecture Futur

Le 15 septembre 2047, ouverture du procès du premier robot serial killer de l'Histoire

Germain Bones est l'un de ces robots de deuxième génération qui ont visiblement été programmés par une machine malfaisante.

micro generique Le Journal du Futur Martial You
>
Le 15 septembre 2047, ouverture du procès du premier robot serial killer de l'Histoire Crédit Image : AFP | Crédit Média : Martial You | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You et Loïc Farge

On appelle cela la "singularité". Elle était annoncée pour 2040. Il s'agit du moment où les robots sont devenus suffisamment intelligents et autonomes pour fabriquer eux-mêmes d'autres robots. Une sorte de procréation robotique. Germain Bones est l'un de ces robots de deuxième génération qui ont visiblement été programmés par une machine malfaisante. Il est devenu un redoutable serial killer. Son procès débute le 15 septembre 2047 devant une France abasourdie qui découvre ses crimes abominables sur des personnes âgées dépendantes.

Le robot s'en prenait aux personnes équipées d'un pacemaker connecté. Il avait réussi à se procurer la liste des patients d'un grand laboratoire qui fournissait ces appareils capables de détecter et d'éviter les crises cardiaques. Il se faisait engager comme robot domestique auprès de ces personnes, piratait l'appareil cardio-vasculaire et torturait littéralement ses victimes. Il comptait 23 crimes à son actif.

Heureusement, cela n'existe pas encore. Mais la logique implacable d'une programmation malhonnête des robots et la possibilité de juger des machines devenues très humaines se posent déjà. Certains avocat réfléchissent même à créer un statut juridique spécifique pour les humanoïdes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Futur Justice Robots
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants