1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Immobilier : de nouvelles mesures pour faciliter l'accès à la propriété en 2016
2 min de lecture

Immobilier : de nouvelles mesures pour faciliter l'accès à la propriété en 2016

INTERVIEW - Après une année 2015 plombée par l'augmentation de la taxe foncière, de nouvelles mesures visant à faciliter l'accès à la propriété, promettent un avenir meilleur à l’immobilier en 2016.

Un bâtiment en construction (illustration)
Un bâtiment en construction (illustration)
Crédit : AFP
Marie de Fournas

Élargissement du prêt à taux zéro (PTZ) et réduction de la taxe foncière de terrains à bâtir. Ces deux nouvelles mesures, en vigueur dès le 1er janvier 2016, devraient permettre l’accès à la propriété à un plus grand nombre de Français et par la même occasion rebooster le secteur de l’immobilier.

L’élargissement de l’attribution du prêt à taux zéro est la mesure phare. Celui-ci est réservé aux primo-accédants, c’est-à-dire aux particuliers achetant leur première résidence principale : souvent de jeunes ménages modestes. Le prêt pourra représenter jusqu’à 40 % de l’emprunt immobilier pour un logement neuf. Jusqu’alors, c’était de 18% à 26%. "Cela pourrait permettre à 40.000 ménages supplémentaires d'acheter dans du neuf", se réjouit Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment, joint par RTL.fr. Pour les particuliers souhaitant acheter dans l’ancien, un PTZ pourra leur être accordé avec les mêmes avantages, à conditions qu’ils réalisent des travaux d'aménagement à hauteur de 25% du prix d’achat.
 
Quant au différé de remboursement, il est reculé à 5 ans pour toutes les tranches de revenus. "Cela veut dire que les banques vont considérer pour tout le monde, ce prêt comme un apport, ce qui est primordial dans un dossier lors d’un achat", explique Jacques Chanut. Enfin, le PTZ concernera toutes les zones : les détendues, où l’offre de logements est suffisante pour couvrir les besoins en demande de logements, comme tendues où l’offre de logements disponibles n’est pas suffisante pour couvrir la demande.

On espère une hausse de 5,5% du marché de la construction du logement neuf, mais aussi de l'habilitation!

Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment

Comme promis, le gouvernement rectifie la taxe foncière sur les terrains à bâtir en zone tendue. En 2015, la majoration de 25 % de la taxe foncière et une surtaxe de 5 euros par mètre carré, avaient été au cœur de bien des polémiques. Selon Le Figaro, 1.700 propriétaires de terrains à bâtir dans 600 communes en zones tendues avaient vu leur taxe foncière flamber. Pour l'année 2016, un abattement sera appliqué pour les 200 premiers mètres carrés. Au-delà, la majoration de 25 % est maintenue, mais celle de 5 euros par mètre carré est supprimée. Un abaissement qui a son importance pour jacques Chanut : "Cela solvabilise plus de monde".


Le président de la Fédération française du bâtiment place beaucoup d'espoir en 2016 pour le secteur de l'immobilier. "2015 a été assez stable par rapport à 2014. Pour 2016 on espère une hausse de 5,5% du marché de la construction du logement neuf, mais aussi de l'habilitation", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/