2 min de lecture Commerce

"Woman tax" : ces produits et services que les femmes paient plus cher

INFOGRAPHIE - Le collectif Georgette Sand dénonce les prix pratiqués sur certains biens vendus aux femmes. Bercy a décidé d'enquêter sur un phénomène qui coûterait un millier d'euros par an à chaque consommatrice.

"Woman tax" : ces produits et services que les femmes paient plus cher
"Woman tax" : ces produits et services que les femmes paient plus cher Crédit : Cecile de Sèze / RTL.fr
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Le ministère de l'Économie lance ce lundi 3 novembre une grande enquête sur les prix à la consommation de certains produits. L'objectif : lutter contre l'injustice de la "woman tax" (la taxe des femmes, ndlr), qui fait que les femmes doivent s'acquitter de coûts plus élevés que les hommes pour les mêmes biens et services.

Qu'est-ce que la "woman tax" ?

Le terme de "woman tax" n'est pas nouveau et a déjà été utilisé par Forbes en 2012 dans un dossier consacré au prix des produits pour femmes par rapports à ceux ciblant les hommes. Selon le magazine américain, les prix plus élevés coûteraient 1.100€ par an à chaque femme.

Il ne s'agit évidemment pas d'une discrimination actée par un quelconque texte de loi mais d'une réalité économique constatée dans les rayons des magasins.

Quels produits ?

Le collectif Georgette Sand a mené l'enquête dans les grandes surfaces et a établi une liste de produits et services que les femmes doivent payer plus cher que les hommes. Ainsi a-t-il été démontré qu'une femme devait débourser 1,80€ pour 5 rasoirs jetables quand il en coûtait 1,72€ à un homme pour 10 rasoirs jetables. La différence de prix s'établit donc à 1,88€ pour la même quantité de rasoirs.

Un exemple de produits pour femmes plus cher
Un exemple de produits pour femmes plus cher Crédit : Tumblr Woman Tax
À lire aussi
Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro, le président brésilien diplomatie
Les infos de 18h - Mercosur : Macron s'oppose au traité de libre-échange avec l'Amérique du Sud

Les coiffeurs font également une différence entre leurs clients et leurs clientes, pratiquant régulièrement des tarifs moins élevés pour les hommes que pour les femmes. Il en va de même pour les pressings et les teinturiers.

La réponse de Monoprix

Reçu par Pascale Boistard le 21 octobre dernier, le collectif Georgette Sand n'a pas attendu son rendez-vous avec la secrétaire d'État chargée des Droits des femmes pour se faire entendre. Outre son Tumblr et le lancement d'une pétition en ligne, il a également demandé des explications aux gérants des magasins dans lesquels il a enquêté.

Selon Monoprix, relayé par Le Parisien, "l'écart de prix entre les références pour les femmes et les hommes s'explique par les caractéristiques intrinsèques des produits ainsi que par les volumes de vente".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commerce Consommation Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7775156161
"Woman tax" : ces produits et services que les femmes paient plus cher
"Woman tax" : ces produits et services que les femmes paient plus cher
INFOGRAPHIE - Le collectif Georgette Sand dénonce les prix pratiqués sur certains biens vendus aux femmes. Bercy a décidé d'enquêter sur un phénomène qui coûterait un millier d'euros par an à chaque consommatrice.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/woman-tax-ces-produits-et-services-que-les-femmes-paient-plus-cher-7775156161
2014-11-03 18:43:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YagcaXlFhQqvP_V7TD5iqg/330v220-2/online/image/2014/1103/7775159701_woman-tax-ces-produits-et-services-que-les-femmes-paient-plus-cher.jpg